Aménagement extérieur et jardin

Bien organiser son potager

Par Christelle , le 3 mai 2022 — 7 minutes de lecture
potager

Selon une étude menée en février 2020 par l’ObSoCo (Observatoire Société et Consommation), environ 15,8 millions de Français ont un potager. En fait, la crise sanitaire a incité de nombreux propriétaires de logement à s’adonner au jardinage. Si vous souhaitez également de créer un potager dans votre jardin ou sur votre balcon, sachez que ce projet une bonne préparation.

Qu’est-ce qu’un potager ?

Un potager est un assemblage de nombreuses plantes potagères. Ces dernières sont des plantes avec des parties destinées à l’alimentation humaine. Par contre, les céréales n’en font pas partie. Il s’agit notamment des fruits, légumes et plantes aromatiques. En général, les personnes créent un potager afin de cultiver des plantes potagères pour leur propre consommation.

Organiser un potager : La préparation sur papier du terrain

Avant d’organiser concrètement votre potager de jardin, vous devez d’abord passer par une étape théorique. En effet, vous devez d’abord songer à l’organisation de votre potager. Ainsi, nous vous conseillons vraiment de faire un dessin de votre futur potager. Durant cette première étape, pensez à une organisation qui optimisera le rendement et l’exposition.

L’organisation globale du potager

Ainsi, prenez un stylo et 2 feuilles de papier, et :

  • Élaborez un plan de votre futur potager. Pour ce faire, dessinez des rectangles pour vos carrés potagers, et des ronds pour vos pots. Placez ces formes sur les zones où vous souhaitez planter vos fleurs, légumes et plantes aromatiques. N’oubliez pas de laisser de la place afin d’inscrire le nom de chaque plante.
  • Indiquez ensuite la direction dans laquelle donne le soleil. Nous vous conseillons également d’indiquer les zones d’ombre de votre futur potager au cours des divers moments de la journée. Dans le cas où vous installerez votre potager sur un balcon, des immeubles pourraient ombrer vos plantes. Prenez donc en compte ce détail. Ainsi, observez l’emplacement de votre potager au cours de la journée bien ensoleillée afin de déterminer ces fameuses zones d’ombre. Sur un balcon, vous devez placer vos plantes potagères sur les endroits les plus exposés au soleil. Par contre, d’autres éléments pourraient ombrer vos cultures dans un jardin (haies, arbres, maison, etc.).
  • Sur la deuxième feuille, listez toutes les cultures que vous aimeriez planter dans votre potager. Indiquez-y également des informations concernant chaque plante (temps de pousse, besoin d’exposition, profondeur de pot, et espacement nécessaire). N’hésitez pas à consulter des manuels de plantation afin de connaître ces informations cruciales.

L’organisation plus en détail du potager

Durant cette étape, vous devez dessiner plus concrètement quelles cultures vont se placer où. Ainsi, nous vous conseillons de :

  • Placer en premier lieu les légumes ayant un grand besoin d’exposition au soleil. Ainsi, vous pouvez être sûr qu’ils auront les meilleurs spots. Par contre, pour que vos plants ne fassent pas d’ombre pour les autres plantes de plus petite taille, placez-les le plus haut possible. Après chaque légume ou fruit installé sur votre plan concret, rayez-le dans votre liste de l’autre feuille.
  • Mettre en place toutes les plantes qui nécessitent un certain temps pour se développer. Nous vous conseillons de faire cohabiter diverses variétés pour gagner plus de place dans votre potager. Sachez que les différentes variétés de plantes ne poussent pas de la même manière et au même rythme. Ce sera donc plus intéressant si vous avez un espace assez restreint.
  • Vous préoccuper à la fin des plantes potagères à pousse rapide. Ainsi, ils se placeront sur les endroits restants. Vous pouvez vous en servir comme bouche-trous.

Lorsque vous songez à cette organisation plus en détail de votre potager, faites bien attention aux bonnes et mauvaises associations de plantes. Les bonnes associations vont optimiser vos plantations. Elles vous feront gagner de la place, ce qui est très positif pour votre rendement final. Par ailleurs, les bonnes associations vont autoprotéger vos plantes potagères entre elles.

La cohabitation des plantes

Pour bien organiser votre potager, vous devez connaître quelques bases en termes de cohabitation. Sachez que les plantes racines prennent de la place sous le sol avant de se développer de manière progressive. Tandis que les légumes feuilles poussent plus vite. Ils n’ont que très peu de racines, et occupent une place assez importante à la surface.

Tandis que les légumes-fruits ont de belles racines, et poussent en hauteur. Ces plantes feront d’excellents parasols pour les autres plantes placées aux alentours. Ainsi, afin de bien organiser la cohabitation des plantes dans votre potager :

  • Réalisez des rangs de légumes racines. Puis, faites pousser au milieu d’eux vos légumes feuilles. Cela optimisera l’espace de votre potager. Petite association coup de cœur : semez vos laitues au milieu des rangs de carottes.
  • Semez les légumes feuilles, aromates et fleurs n’ayant besoin que de peu d’ombre autour de tous vos légumes-fruits. Petite association coup de cœur : placez les basilics justes aux pieds des tomates-cerises.

Les bonnes associations

Dans un potager, certaines plantes sont des ennemies de longue date, tandis que d’autres sont de très bons copains. Vous devez également maîtriser cet aspect afin de bien organiser votre potager. La permaculture se base sur ce principe, parce que sans en prendre en compte, vos plantes pourraient se nuire. Ainsi, nous vous conseillons de bien faire attention à vos associations de plantes.

Dans le cas où les 2 plantes côte à côte sont de bons copains, ils se protègeront, ce qui optimisera votre rendement final. Pour bien faire, prenez  bien note de ces bonnes associations de plantes potagères :

  • Laitue avec fraisier, carotte, pois et radis.
  • Carotte, tomate, laitue avec échalote, oignon et ail.
  • Tomate avec basilic, œillet d’Inde et persil.
  • Mais-courge-haricot (cette association est communément appelée « les trois sœurs »).
  • Radis avec tomate, carotte et laitue.
  • Carotte avec poireaux et laitue.
  • Ail avec fraise, céleri, betterave, framboisier et carotte.
  • Concombre avec laitue, basilic, mais, et carottes.
  • Haricot avec carotte, cornichon et concombre, et aubergine.

Pour ce qui est des plantes copains-copains, plantez-les soit :

  • Dans la même rangée, mais une fois l’une puis une fois l’autre.
  • En alternance. C’est-à-dire que vous devez placer un carré à côté de l’autre, et une ligne derrière l’autre.
  • L’une au pied de l’autre. Par exemple, plantez vos basilics justes à l’avant de chaque pied de tomates.

Les mauvaises associations

Voici quelques exemples de mauvaises associations de plantes dans un potager :

  • Diverses variétés de choux.
  • Radis avec choux, courge et courgette.
  • Tomate avec betterave, haricots et choux.
  • Pommes de terre avec concombre, courge et aubergine.

Pour ce qui est des mauvaises associations, espacez les plantes ennemies d’au moins 5 pieds (1,5 m).

Les autres plantes intéressantes pour un potager

Sachez que certaines fleurs ou plantes peuvent également être intéressantes pour votre potager. Elles peuvent repousser les maladies et les insectes pour une bonne croissance de vos fruits et légumes. Mais elles peuvent également attirer les abeilles pour une meilleure pollinisation. C’est le cas des plantes suivantes.

Sachez que :

  • Les œillets d’Inde repoussent tous les parasites.
  • Les soucis repoussent de nombreux parasites. En plus, ils attirent les larves qui vont à leur tour dévorer les pucerons.
  • Les tournesols optimisent la croissance des concombres.
  • Les capucines attirent les pucerons. Ces derniers alors ne risquent pas de s’attaquer à vos légumes et fruits. Sachez que cette plante attire également les coccinelles en plus d’éloigner une maladie ravageant les tomates (le mildiou).

Nous vous conseillons de planter les fleurs en rangées entre vos légumes. Mais vous pouvez également les planter juste autour de votre potager. Grâce à des fleurs en plus, votre potager sera à la fois odorant et beau.