Rénovation intérieure et décoration

Comment bien choisir son plombier ? Missions et tarifs

Par Nicolas , le 25 août 2022 — 6 minutes de lecture
Les critères pour sélectionner un bon plombier

En cas de petits pépins au sein de la maison, nous pouvons faire appel à différents professionnels, selon le type de problème qui survient. Lorsqu’il est question de canalisation, ou de plomberie, nous nous référons au plombier. Et même durant les travaux de construction de la maison, le plombier se charge de l’installation, ou de la rénovation du système de canalisation. Au-delà de cela, le plombier est également un artisan qui s’occupe de l’installation du système de chauffage, du sanitaire. Mais comme dans tous marchés, il est nécessaire de bien choisir son artisan plombier dans le cadre de ses travaux. Nous vous présentons comment choisir son plombier en mettant en avant quelques critères de sélection avec les tranches de prix de leurs prestations de service.

Quelles sont les missions du plombier ?

Un plombier s’assimile à un artisan qui se charge des installations de canalisation et de plomberie. Il s’agit d’un professionnel qui intervient durant les travaux d’installation, les travaux de rénovation des canalisations d’eau, de bois, de fuel ou encore pour le gaz. En plus de son rôle pendant les travaux de rénovation, le plombier peut également être contacté pour la réparation de canalisation, l’entretien de celle-ci.

De manière plus spécifique, nous pouvons distinguer différents types de plombiers selon leurs domaines d’expertise. Ainsi, il y a le plombier sanitaire et le plombier chauffagiste.

Le plombier chauffagiste s’occupe du système de chauffage industriel ou domestique. Dans ce cadre, l’intervention des chauffagistes se fait dans le cadre de l’entretien et de l’installation des chaudières, des chauffages solaires ou encore des chauffages géothermiques.

Ainsi, en cas de fuite d’eau, de problème de canalisation comme des tuyaux bouchés, des problèmes de radiateur, des problèmes relatifs à votre système de chauffage, et de chauffe-eau, ou tout simplement dans le cadre de vos travaux sanitaires, ou de plomberie, n’hésitez pas à contacter un service rapide et fiable.

Comment choisir le plombier qui sera chargé de la réalisation de ses travaux ?

Comme tout secteur d’activité, le métier lié à la plomberie est également un secteur légalisé. Dans ce cadre, lors du choix de son plombier ou de son chauffagiste, il est important de prendre en considération des critères, qui s’inscrivent surtout sur le plan légal.

Immatriculations du plombier et références

Étant considéré comme un métier artisanal, le professionnel de la plomberie doit avant tout être immatriculé auprès du répertoire des métiers. Cette immatriculation est obligatoire pour les indépendants, qui emploie moins de 10 employés, et qui exerce une activité de type artisanale dans le secteur de la transformation, de production, ou encore dans le secteur du service. Dans le cas où l’entreprise compterait plus de 10 salariés, le professionnel doit être enregistré auprès de la chambre des commerces.

L’importance de la vérification de l’immatriculation du professionnel de la plomberie est que ce dernier ne peut l’obtenir sans avoir l’expertise et l’expérience requise dans le secteur. Par contre, le plombier professionnel peut tout aussi bien obtenir son immatriculation via son diplôme, complété par l’exercice des travaux similaires durant trois années.

Le professionnel de la plomberie est également connu comme étant un artisan, ou encore un maître artisan. Ces dénominations ne peuvent cependant être obtenues par le plombier qu’auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat. Aussi, le plombier peut très bien compléter son dossier par des qualifications obtenues auprès des organismes tels que le Qualibat, ou encore le CAPEB.

Toujours pour être rassuré, le plombier doit obligatoirement apposer son numéro d’immatriculation sur le devis. Cela est notamment dû par son statut d’entreprise.

Vérification des assurances et des garanties

Pour un professionnel dans le secteur de la plomberie, avoir les assurances suivantes est obligatoire :

  • L’assurance se portant sur la responsabilité civile professionnelle ;
  • Une garantie décennale. Il s’agit d’une garantie qui couvre la réparation des dommages survenant dans le cadre de la réalisation des travaux du plombier et qui s’étend sur une période de dix ans. Cette garantie s’applique notamment sur le bien du client, ou sur le bien du voisin ;
  • La garantie pour l’achèvement des travaux, qui se rapporte notamment à la conformité des travaux et des biens aux exigences des clients. Mais il existe également la garantie de bon fonctionnement.

Comment choisir son plombier en fonction du taux de son tarif ?

L’astuce est de ne pas se limiter à un seul devis provenant d’un seul plombier. Il est tout d’abord à savoir que l’émission d’un devis est obligatoire pour le professionnel, qu’il soit plombier ou chauffagiste pour un prix qui s’élève à plus de 150 euros. La comparaison des tarifs des différents devis vous permettra de trouver la meilleure offre pour vos travaux de rénovation ou d’installation sanitaire.

Les éléments devant figurer dans les devis du plombier sont la quantité, le prix de chaque prestation à réaliser dans le cadre des travaux, mais également le taux de TVA et la période de validité de l’offre du professionnel du secteur de la plomberie. Le devis émis par le plombier sera considéré comme un contrat entre les deux parties plus tard.

Par rapport à la question qui se rapporte au tarif des plombiers ou des chauffagistes, leurs tarifs diffèrent largement et sont généralement fonction de l’expérience du plombier ou du chauffagiste, de la région dans laquelle il exerce, mais également de la demande sur le marché. Ainsi, le tarif du plombier comprend les éléments suivants :

  • Les frais de déplacement du professionnel ;
  • Son tarif horaire ;
  • Ainsi que les tarifs forfaitaires éventuels.

Malgré la disparité des tarifs du plombier lors de son intervention, les prix inscrits dans les devis sont d’environ entre 30 euros et 70 euros.

La prise en compte de ces différents éléments vous aidera ainsi à mieux sélectionner et choisir le plombier idéal dans le cadre de la réalisation de vos travaux de rénovation ou d’installation de canalisation d’eau, de gaz ou aussi pour le système de chauffage.