Aménagement extérieur et jardin

Comme choisir les matériaux de son allée de jardin ?

Par Nicolas , le 5 décembre 2022 — 11 minutes de lecture
allee-de-jardin

À la fois fonctionnelle et esthétique, l’allée de jardin a de multiples rôles : rendre praticable le chemin menant au garage, relier l’entrée de la maison à la route, etc. De nombreux matériaux peuvent être utilisés pour l’allée de jardin. Nous faisons le point sur les différentes options qui s’offrent à vous afin de faire le bon choix des matériaux de votre allée de jardin.

Choix des matériaux pour son allée de jardin : Les paramètres à prendre en compte

Pavés, graviers, bois, dalles… un vaste panel de matériaux s’offre à vous pour votre allée de jardin. Si l’esthétique est un critère de choix important, d’autres paramètres doivent également être pris en compte : la pente du jardin, la fonction réservée à l’allée, le style du jardin, le budget ou encore les travaux d’entretien.

La fonction réservée à l’allée

Une allée carrossable doit supporter le passage régulier et le stationnement de véhicules. Elle doit être stable et disposer d’une assise résistante à la charge.

Pour une allée carrossable, privilégiez les matériaux durs comme le bitume, le béton, l’enrobé (mélange de graviers, sable et liant bitumineux), les pavés autobloquants, etc. Le choix doit surtout dépendre du style de votre maison et du jardin, de vos goûts, des contraintes du terrain et de vos besoins.

Quant au choix de revêtement pour une allée piétonne, tout est possible. En effet, elle peut être en bois, en béton, en gravier, etc.

La pente du jardin

Que votre allée de jardin soit piétonne ou carrossable, la pente de votre terrain est un paramètre à ne pas négliger au moment de choisir le matériau. Certains matériaux sont en effet plus adaptés à un terrain en pente que d’autres. C’est notamment le cas du béton, des pavés, et des planches de bois qui tiennent parfaitement sur un terrain en pente. En revanche, si votre jardin présente une pente, les matériaux tels que les galets, le gravier ou autres revêtements minéraux sont à proscrire. Ces matériaux ne se tiennent pas assez, et risquent de glisser le long de la pente au fil du temps.

Il est à souligner que pour qu’un matériau en dur comme le béton, les pavés ou les planches de bois puisse tenir dans le temps, la pente de votre jardin ne doit pas excéder les 15%. Autrement, des travaux de terrassement doivent être envisagés avant de vous lancer dans l’aménagement de votre allée de jardin. À titre indicatif, un professionnel facture les travaux de terrassement entre 35 et 70 euros le mètre cube, évacuation des gravats incluse.

Le style du jardin

Il existe de nombreuses possibilités de matériaux pour l’allée de jardin. Gravier, bois, béton, bitume enrobé… chaque revêtement offre des effets esthétiques différents. Il faudra donc opter pour un revêtement qui est en accord avec le style de votre maison et celui de votre jardin. Si vous souhaitez privilégier le côté naturel de votre jardin, optez pour une allée en matériaux tels que le bois, les galets, le broyat ou encore les copeaux de bois.

Ce style est également parfait pour entourer des pas japonais. Disposés de façon à accompagner naturellement le pas du promeneur, les pas japonais sont habituellement en pierre, mais ils existent également en ardoise, en béton ou même en bois. Ils sont très appréciés pour leur esthétique. En effet, les pas japonais vous permettent de créer de jolies allées de jardin à l’allure zen reposante.

Pour une maison et un jardin qui évoque la modernité, il est recommandé d’opter pour une allée en matériaux plus récents, comme :

  • Les pavés qui vous permettent de créer de nombreux motifs.
  • Le béton, disponible en plusieurs coloris.
  • Le goudron, permettant d’obtenir un résultat impeccablement lisse.
  • Le paillis d’ardoise, dont le style est très graphique.

Si votre jardin est très chaleureux et traditionnel, vous pouvez vous tourner vers un matériau comme la brique. Enfin, si vous ne voulez prendre aucun risque esthétique, optez pour une allée de jardin en graviers. Non seulement une allée de jardin en graviers s’adapte à tous styles de maison et jardin, mais c’est également une solution intemporelle.

Votre budget

Avant de choisir le type de revêtement pour votre allée de jardin, vous devez définir le budget alloué à ce projet. Si vous avez un budget limité, le gravier, les copeaux de bois et le broyat figurent parmi les revêtements les moins chers. L’allée de jardin en planches de bois reste l’allée la plus onéreuse.

L’entretien

Une allée avec un revêtement végétal est simple d’entretien. Posé sur un feutre géotextile, ce type de revêtement ne nécessite pas de désherbage. Il suffit d’un simple ratissage pour rendre l’allée propre.

Pour une allée de jardin qui ne nécessite pas de travaux d’entretien, préférez un revêtement minéral de type goudron ou béton. Ces matériaux résistent parfaitement aux intempéries et sont particulièrement pérennes. Il y a également les pavés. Ces derniers risquent toutefois de s’user, voire se casser à force de passage. Pour pouvoir remplacer les pavés abimés, pensez à garder quelques-uns à la fin des travaux. Une allée en dalles vous demande également des travaux d’entretien quasi nuls. Toutefois, optez pour des dalles non gélives afin d’éviter qu’elles ne fendent en période de gel.

Les revêtements minéraux libres

Il s’agit de matériaux d’origines minérales qui restent individualisées. Il existe 3 matériaux pour l’allée de jardin qui sont considérés comme revêtements minéraux libres : le gravier, les galets et le paillis d’ardoise.

Le gravier

Grand classique de l’allée de jardin, le gravier offre de nombreux avantages :

  • Il facilite le drainage de l’eau.
  • Il s’adapte au relief.
  • Il se décline en plusieurs tailles, formes et coloris variés.

Toutefois, circuler pieds nus ou en talons sur du gravier peut être désagréable. De plus, chaque pas est bruyant. C’est pourquoi le gravier est essentiellement employé pour les allées carrossables reliant l’entrée de la propriété au garage. Pour cela, optez pour un gravier à arêtes vives assurant une meilleure stabilité.

Pour le prix, une allée de jardin en gravier coûte en moyenne entre 50 et 70 euros le mètre carré, pose incluse, selon la couleur et le gabarit.

Les galets

Si vous souhaitez une allée de jardin très esthétique, optez pour des galets. Ce matériau recouvre parfaitement le sol et son style est très adapté à un jardin sec ou japonais. En effet, il laisse moins passer de l’eau que les graviers. C’est pourquoi les galets ne sont pas très recommandés dans les régions très pluvieuses.

Pose non comprise, comptez en moyenne entre 6 et 25 euros pour 25 kilogrammes de galets.

Le paillis d’ardoise

Une allée de jardin en paillis d’ardoise est appréciée pour :

  • Son esthétique : au soleil ou sous la pluie, les couleurs et l’aspect graphique du paillis d’ardoise changent, et les reflets varient.
  • Sa capacité à protéger le sol en cas de forte pluie.
  • Sa facilité à mettre en valeur les végétaux du jardin.
  • Et sa capacité à empêcher les mauvaises herbes de pousser.

Pour obtenir l’effet esthétique souhaité, vous pouvez choisir la taille des morceaux d’ardoise concassée.

Le prix du paillis d’ardoise se situe entre 6 et 15 euros par kilogramme, hors pose, selon son gabarit et son origine.

L’allée de jardin maçonnée

Classique, l’allée de jardin maçonnée peut être en pavés, en briques ou en dallage de pierre.

Le pavé

Une allée de jardin en pavés est à la fois esthétique, solide et facile à entretenir. Toutefois, ce matériau n’est pas adapté aux allées en pentes, sauf les pavés autobloquants.

Pose incluse, le prix d’une allée de jardin en pavé se situe en moyenne entre 30 et 120 euros le mètre carré, selon la fourniture (pavé, sable, mortier) et le type de pavé.

Le béton

Solide et facile à entretenir, le béton propose de nombreuses finitions pour l’allée de jardin. Toutefois, il ne propose que peu de couleurs, n’est pas drainant et peut se fissurer.

Selon la finition et la fourniture, le prix d’une allée de jardin en béton se situe entre 50 et 150 euros le mètre carré, pose comprise.

Les briques

Ce matériau se décline en plusieurs coloris et textures. Il est également durable et facile à entretenir (2 nettoyages par an suffisent). Son prix varie en fonction du type de brique et de la fourniture. Pour une allée de jardin en brique, comptez entre 50 et 100 euros par mètre carré, pose incluse.

Le goudron

Une allée de jardin en goudron a l’avantage d’être impeccablement lisse et facile d’entretien. Toutefois, ce matériau supporte mal les températures élevées.

Le coût d’une allée en goudron se situe entre 25 et 70 euros par mètre carré, selon qu’elle soit piétonne ou carrossable.

Le dallage en pierre

Ce type de revêtement est très résistant aux intempéries. De plus, il se décline en différentes tailles, formes et couleurs. En revanche, le dallage en pierre nécessite un nettoyage en douceur. En effet, l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression est à proscrire, car il pourrait endommager la surface. Un simple nettoyage à l’eau savonneuse suffit.

Prévoyez aux alentours de 90 euros par mètre carré pour une allée en dalle, selon le type de dalle et la fourniture.

Les revêtements végétaux

D’origines naturelles et organiques, les revêtements végétaux sont parfaits si vous rêvez d’un jardin écologique et aimez pieds nus.

Les planches de bois

La planche de bois est un matériau résistant et imputrescible s’il est traité. Toutefois, une allée en planches de bois nécessite une véritable structure et sa pose est complexe. En outre, vous devez l’entretenir régulièrement pour conserver sa belle couleur.

Parmi les matériaux les plus chers, le prix d’une allée en planche de bois varie de 60 à 250 euros le mètre carré, selon l’essence choisie, hors pose.

Le broyat

Si votre broyeur est assez puissant, vous pouvez produire vous-même le broyat. Dans ce cas, votre allée de jardin ne vous coûtera presque rien. Sur le marché, 50 litres de broyat coûtent entre 10 et 20 euros. Ce matériau a l’avantage de donner un compost utilisable dans le jardin au bout de quelques années.

Les copeaux de bois

Ce matériau convient à une allée piétonne ou carrossable. C’est un produit écologique vous permettant de limiter l’apparition des mauvaises herbes.

Pour le prix de copeaux de bois, comptez autour de 15 euros pour 60 litres, selon l’essence choisie, hors pose. Il est à souligner que pour couvrir une surface de 1 mètre carré, il vous faut environ 60 litres de copeaux de bois.

Les coques de cacao

Il s’agit d’un matériau décoratif et efficace contre les mauvaises herbes. Toutefois, son prix est plutôt élevé pour une durée de vie assez faible. Les coques de cacao ont en effet tendance à se coller entre elles.

Pour le prix, comptez une dizaine d’euros pour un sac de coques de cacao de 50 litres. Il est à noter qu’il vous faut environ 50 litres pour 1 mètre carré.

Les noyaux

Originaux et filtrants, les noyaux peuvent être utilisés pour créer une allée carrossable ou piétonne. De plus, ils sont sans entretien tout en étant durables (environ 15 ans).

Ce matériau coûte autour de 1 euro le kilo, hors pose. Pour couvrir une surface de 1 mètre carré, il faut environ 21 kilogrammes de noyaux.