Rénovation intérieure et décoration

Extension de maison verticale : quelles sont les possibilités ?

Par Christelle , le 7 octobre 2021 — 4 minutes de lecture

Le besoin d’espace supplémentaire dans une maison conduit les propriétaires à effectuer des travaux d’agrandissement. L’extension horizontale et celle verticale sont des solutions envisageables pour la mise en œuvre d’un tel projet. Cependant, la proximité des habitations situées particulièrement en ville ne laisse pas la possibilité de réaliser un agrandissement au sol. On se tourne alors vers l’extension verticale qui est de plus en plus plébiscitée pour ses nombreux avantages. Elle permet notamment d’acquérir des espaces supplémentaires tout en conservant les dimensions initiales de votre maison et en augmentant sa valeur. Quelles sont alors les possibilités qui s’offrent à vous pour ce type d’extension ?

L’aménagement des combles

Les combles représentent l’espace situé sous la toiture d’une habitation. Son volume est compris entre les deux versants du toit et le dernier plancher du logement. Utilisés habituellement comme un grenier, ils peuvent être aujourd’hui rénovés pour créer l’extension verticale dont votre maison a besoin. Chaque mètre carré qu’offre cet espace est utilisé pour obtenir une nouvelle pièce avec des coins rangements. Pour être aménagés, les combles doivent respecter quelques conditions.

  • la charpente doit être de type traditionnel,
  • la pente de la toiture doit être supérieure à 30°,
  • la hauteur sous le plafond doit être au moins de 1,80 m,
  • la largeur sous la tuile de faîtage doit être de plus de 60 m.

Lorsque l’un ou l’autre de ces critères n’est pas respecté, on parle de combles perdus qui ne peuvent être exploités sans changer la pente et le toit. Pour aménager les combles qui remplissent les conditions mentionnées ci-dessus, il est nécessaire de créer des ouvertures pour poser des fenêtres. Par la suite, une isolation thermique du toit est réalisée pour éviter les déperditions d’énergie. L’opération se termine par la pose d’un revêtement de sol comme le paquet. Vous pouvez avoir recours à une entreprise comme illiCO travaux qui vous propose l’accompagnement d’artisans qualifiés pour la réussite de ces travaux d’extension.

extension maison verticale

La surélévation : totale ou partielle

Parmi les options d’extension d’une maison à la verticale, la surélévation est un choix intéressant. Elle consiste à ajouter un ou plusieurs étages supplémentaires à une maison pour gagner des mètres carrés supplémentaires. Les charpentes et la toiture sont généralement retirées pour être remplacées par de nouveaux ouvrages.

Ce type d’extension verticale est particulièrement adapté pour les logements dont les combles ne peuvent pas être aménagés. Avant le début des travaux, une étude de structure doit être réalisée par un professionnel en BTP afin de déterminer la solidité des fondations. Une opération de renforcement des murs porteurs peut ainsi être réalisée en amont de l’exhaussement. Il existe deux types de surélévation : celle totale et celle partielle.

Lorsqu’elle est totale, la surélévation consiste à ajouter un étage complet au logement. La surface habitable est alors doublée pour aménager de nouvelles pièces. Elle nécessite de lourds travaux de modification de l’architecture de la maison avec la mise en place d’un escalier reliant les deux étages. Par contre, la surélévation partielle implique la création d’un étage incomplet qui ne couvre qu’une partie du rez-de-chaussée. La structure de la maison n’est pas réellement impactée et la création d’un escalier est optionnelle.

Que retenir ? Lorsque l’espace disponible au sol est insuffisant, vous avez la possibilité de réaliser un aménagement des combles ou une surélévation. Ces deux travaux d’extension verticale permettent de créer de nouvelles pièces pour le bonheur de toute votre famille.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.