Energie, domotique & habitat durable

Isolation à base de ouate de cellulose : avantages et inconvénients

Par Nicolas , le 28 avril 2022 — 8 minutes de lecture
Installation de système d'isolation thermique

La ouate de cellulose est conçue entre autres à partir de papier recyclé. Ses composants reçoivent des traitements afin de les rendre résistants aux nuisibles et au feu.

La technique d’isolation avec la ouate de cellulose a été développée dans des pays aux conditions climatiques très rudes. Autrement dit, elle convient parfaitement à toutes les conditions climatiques (froid et chaleur intense). La ouate de cellulose présente de nombreux autres avantages, mais également quelques faiblesses. Nous faisons le point sur les forces et les faiblesses d’un isolant en ouate de cellulose.

L’ouate de cellulose : quels avantages représente-t-elle ?

Comme la laine de roche et la laine de verre, l’ouate de cellulose présente beaucoup d’avantages pour l’isolation des murs et des combles de votre maison. Elle s’avère même une excellente alternative à la laine minérale.

L’ouate de cellulose est un régulateur thermique hors pair

Cet isolant doit essentiellement ses performances thermiques à sa structure floconneuse. Cette structure permet à l’ouate de cellulose d’emprisonner l’air.

Elle est également composée de fibres souples et flexibles. Ces caractéristiques facilitent l’insertion de l’ouate de cellulose dans les interstices de vos combles perdus ou aménagés. Cela crée ensuite une sorte de barrière isolante très efficace qui limite les ponts thermiques. L’ouate de cellulose vous permet également de maintenir la déperdition d’énergie à un niveau très bas. Bref, cela découle sur un gain de confort et de chaleur dans votre maison.

L’ouate de cellulose est un isolant phonique de grande qualité

Ce matériau présente une texture particulière et une densité assez forte, ce qui lui confère des performances acoustiques élevées. L’ouate de cellulose se classe parmi les meilleures matières isolantes sur le marché. Elle vous permet de réduire les bruits aériens et d’absorber les vibrations structurelles.

L’ouate de cellulose est un produit durable

La durée de vie d’un isolant en ouate de cellulose est d’environ 40 ans. Elle surpasse de loin la laine de roche (15 ans) et la laine de verre (20 à 30 ans). La ouate de cellulose a en effet l’avantage de ne pas se tasser, ce qui lui assure sa durabilité et maintient sa qualité d’isolation au fil du temps. Ainsi, en optant pour ce type d’isolant, vous vous assurez d’une insonorisation et d’un calorifugeage pendant presque un demi-siècle.

L’ouate de cellulose offre un excellent rapport qualité-prix

Le prix est l’un des avantages de l’ouate de cellulose. Avec ce matériau, vous avez la possibilité d’isoler les combles et les murs de votre maison sans vous ruiner. Le prix de l’ouate de cellulose est similaire à la laine de roche et la laine de verre, mais avec une durée de vie plus longue. Toutefois, nous vous conseillons d’effectuer des demandes de devis afin d’avoir une idée sur le budget alloué à votre projet d’isolation de murs et de combles.

L’ouate de cellulose est facile d’utilisation

Vous pouvez trouver de l’ouate de cellulose en vrac, vendu au kilo. La mise en œuvre de celle-ci se passe par soufflage, projection humide ou insufflation. Ces techniques vous permettent d’effectuer un remplissage intégral et homogène de toute la surface et des cavités.

Il existe également de l’ouate de cellulose sous forme de panneaux de faible épaisseur. Ce type de conditionnement facilite sa mise en œuvre. Le maniement et l’usage sont même assez simples pour les panneaux en ouate de cellulose comparés à la mise en place et l’application des autres isolants.

L’ouate de cellulose permet d’optimiser le confort à la maison

Qu’elle soit utilisée pour isoler les murs ou les combles, l’ouate de cellulose accroit la période de transmission de la température de l’extérieure de la maison vers l’intérieur. Elle vous protège de la vague de froid en hiver et de la canicule. De ce fait, ce matériau vous procure un grand confort thermique, quelle que soit la température extérieure. D’ailleurs, sa performance et sa résistance sont nettement meilleures que celles de la laine de bois, la laine de verre et la laine de roche.

L’ouate de cellulose est un isolant biosourcé

Comme nous l’avons évoqué précédemment, ce type d’isolant est fabriqué à partir de papier recyclé et de boue de papier. L’ouate de cellulose est donc composée de matière première biosourcée issue du recyclage. C’est également la raison pour laquelle l’ouate de cellulose est l’isolant le plus utilisé en éco-construction.

L’ouate de cellulose : quels sont ses inconvénients ?

De même que les panneaux polyuréthane et les laines minérales, l’ouate de cellulose présentent également quelques faiblesses. Il est préférable de s’informer sur ces aspects avant de faire votre choix d’isolant pour votre maison (murs, combles, etc.).

La mise en œuvre de l’ouate de cellulose doit être réalisée par un professionnel

L’ouate de cellulose est un isolant facile d’utilisation. Pour autant, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel expérimenté, car il y a des risques pour sa mise en œuvre. En effet, cet isolant contient des substances chimiques qui peuvent entrainer une formation de troubles pulmonaires si vous l’inhalez. De ce fait, il est préconisé de faire appel à un professionnel qualifié pour la procédure de soufflage ou de la projection humide de ce type d’isolant. Grâce à son expérience et son expertise, il connait les bons gestes à adopter afin d’éliminer les risques associés à l’isolation avec de l’ouate de cellulose.

Avant de sélectionner l’artisan qui se chargera des travaux d’isolation de votre maison, demandez à plusieurs professionnels d’établir un devis afin de les comparer. Cela vous permet de choisir l’artisan qui propose le meilleur prix.

Le processus de fabrication de l’ouate de cellulose

Bien que l’ouate de cellulose soit à base de matière première biosourcée, des traces de substances chimiques restent dans l’ouate. Elles proviennent essentiellement du sel de bore et de l’encre des journaux.

Nous tenons à souligner que l’ouate de cellulose est ininflammable grâce au sel de bore. D’autre part, elle contient également des produits chimiques servant à repousser les rongeurs et les insectes. Certains fabricants mettent du sel d’aluminium à la place du sel de bore. Toutefois, cette seconde alternative produit de la vapeur qui altère l’adhérence et l’efficacité de la cellulose.

Combien coûte une isolation par ouate de cellulose ?

Par rapport à la mise en œuvre d’une isolation en laine minérale (bois, verre, roche), le coût d’une isolation avec de l’ouate de cellulose est un peu au-dessus. Le prix final de ce type d’isolation dépend des éléments suivants :

  • L’épaisseur de l’isolant.
  • La technique de pose : projection, soufflage, etc.
  • La surface à couvrir.
  • Et le prix de la main-d’œuvre.

Le prix de l’ouate de cellulose selon son conditionnement

Cet isolant est disponible en différents conditionnements, notamment en vrac ou sous forme de panneaux. Ce sont des facteurs à prendre en compte pour le coût des travaux réalisés au niveau des combles. Hors prix de la main-d’œuvre, voici les tarifs de l’ouate de cellulose selon son conditionnement :

  • 1 à 1,5 euro le kilo pour une isolation par ouate de cellulose en vrac. Elle est généralement conditionnée dans des sacs de 10 à 15 kg.
  • 5 à 20 euros le m2 pour une isolation par panneau d’ouate de cellulose. Le prix varie en fonction de l’épaisseur de l’isolant.

En moyenne, les experts appliquent un tarif compris entre 25 et 35 euros le m2 pour isoler les combles ou les murs de votre maison. Ce tarif comprend le prix de la fourniture et le coût de la main-d’œuvre.

Les techniques de mise en œuvre de l’ouate de cellulose

La mise en œuvre d’une isolation par ouate de cellulose requiert des compétences spécifiques. Il existe de nombreuses techniques pour l’appliquer, à savoir :

  • La méthode par soufflage : elle est principalement utilisée pour l’isolation des combles perdus. Cette technique de pose s’effectue à l’aide d’une cardeuse qui projette l’ouate cellulose sur le plancher.
  • La technique de l’insufflation : elle consiste à insuffler à sec l’isolant dans des caissons fermés. Cette méthode est utilisée pour l’isolation à l’ouate cellulose des sous rampants et des murs de la maison.
  • La pose par projection humide : elle consiste à appliquer sous pression l’ouate cellulose mélangée avec un peu d’eau, à l’aide d’une machine pneumatique. Cela permet à l’isolant de coller au support à isoler (sols, murs, dalle, etc.).
  • Et la pose en panneaux : elle permet d’isoler les plafonds, les murs et les sous rampants, avec de l’ouate cellulose conditionnée sous forme de panneaux.