Energie, domotique & habitat durable

Pompe à chaleur : comment limiter le bruit lors du fonctionnement ?

Par Christelle , le 23 août 2021 , mis à jour le 24 août 2021 — 5 minutes de lecture

L’achat des pompes à chaleur devient de plus en plus populaire en raison de leur capacité à générer de l’air chaud en hiver et de l’air froid en été avec une très faible consommation électrique. Cependant, il est à noter que l’utilisation des pompes à chaleur, notamment les anciens modèles, peut occasionner des désagréments au quotidien. Quelles sont donc les précautions à prendre pour limiter le bruit de votre pompe à chaleur.

Choisir la meilleure pompe à chaleur pour réduire le bruit

Les unités extérieures, en particulier les ventilateurs, sont la principale source de bruit dans les pompes à chaleur. Ce sont elles qui aspirent l’air extérieur et le rejettent lorsque l’air froid remplit sa fonction. Le son causé par la ventilation s’accompagne parfois de vibrations, un facteur qui contribue au potentiel bruit gênant des pompes à chaleur.

En plus des unités extérieures, le choix doit être effectué en fonction des unités intérieures qui font également du bruit. Même s’ils ne sont pas perceptibles pendant la journée, les sons peuvent être entendus la nuit. Heureusement, les performances acoustiques des pompes à chaleur ont été radicalement changées ces dernières années. Les moteurs actuels peuvent être adaptés aux besoins de votre pièce, minimisant ainsi le bruit généré par l’équipement.

En particulier, certains modèles ont un niveau sonore plus favorable que d’autres. Contactez des spécialistes de la vente si vous cherchez une marque de pompe à chaleur de qualité. Les progrès technologiques ont permis aux fabricants de concevoir des systèmes efficaces avec peu de bruit et de vibrations, voire des dispositifs silencieux.

pompe à chaleur limitation bruit

Réduire le bruit de la pompe à chaleur depuis l’installation

Bien que le choix d’un modèle de pompe à chaleur soit un bon début pour maîtriser le niveau sonore des équipements de chauffage, d’autres aspects relatifs à l’installation vont également influencer votre choix. Afin d’obtenir un bon confort acoustique, la pompe à chaleur doit être bien disposée, car une pompe à chaleur trop bruyante est souvent le signe d’une mauvaise installation.

Pour commencer, assurez-vous de faire appel à un chauffagiste qualifié pour installer votre appareil de chauffage. Il est bien de choisir un endroit éloigné de votre chambre pour installer la pompe à chaleur. En général, les sous-sols, les caves ou les buanderies conviendront. De plus, l’appareil doit être placé au sud pour être plus sensible à la chaleur. Cela rendra la pompe à chaleur plus efficace et moins bruyante.

De plus, l’unité extérieure doit être installée dans un espace ouvert si possible, à un angle de 90 ° par rapport à l’espace environnant. Il ne faut surtout pas diriger le ventilateur en direction de vos voisins. Cela les protégera d’éventuelles nuisances sonores surtout si l’espace entre les deux maisons est petit. Le plus important est d’éviter de l’appuyer contre un mur pour éviter la transmission de vibrations.

De même, il faut éviter d’installer des pompes à chaleur sur les terrasses intérieures pour réduire les effets de caisse de résonance et l’amplification du bruit. Une autre astuce pour limiter le bruit lié au fonctionnement de la pompe à chaleur est de placer l’équipement en hauteur. Vous pouvez l’installer sur un pied équipé d’une anti-vibration ou sur un socle en béton séparé de la maison.

Un bon entretien pour limiter le bruit de la pompe à chaleur

Pour minimiser le bruit de la pompe à chaleur, un entretien régulier doit être effectué. La présence éventuelle de feuilles ou de branches peut en effet causer beaucoup de bruit. La défaillance de l’un des composants du système peut également causer des désagréments. Pensez à faire appel à des professionnels pour l’entretien de votre pompe à chaleur. Selon la destination de votre pompe à chaleur, un entretien quotidien est recommandé pour prolonger la durée de vie du dispositif, ce qui garantira également que l’air de votre maison soit propre et sain.

Construire des murs anti-bruit pour isoler les pompes à chaleur bruyantes

La construction d’un mur est importante pour isoler la pompe à chaleur. Faisons le point sur les éléments pouvant servir à réaliser ce mur.

Les matériaux indispensables

Divers matériaux peuvent être utilisés pour réaliser des murs d’isolation extérieurs dans le but de réduire les bruits. Il existe 3 catégories :

  • les matériaux isolants tels que le béton, la brique et le plâtre peuvent empêcher la transmission du son d’un espace à un autre,
  • les matériaux élastiques comme le liège et le caoutchouc peuvent réduire les vibrations mécaniques,
  • les matériaux insonorisants tels que la laine minérale, la mousse et le bois expansé sont capables de réduire la résonnance du son.

Les surfaces absorbantes

La mousse, l’écorce des arbres et certains revêtements appropriés peuvent également aider à réduire la transmission du son. Par ailleurs, vous pouvez utiliser des panneaux de contreplaqué résistant à l’humidité ou de bois anticorrosion comme le teck pour bricoler les coques de pompe à chaleur et placer de la mousse en nid d’abeille à l’intérieur. Afin d’absorber le plus de bruit possible, le matériau utilisé doit être poreux. Les ondes sonores feront ainsi écho et se disperseront à travers des millions de petits trous.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.