Energie, domotique & habitat durable

Le calcul du prix d’un plancher chauffant hydraulique

Par Nicolas , le 19 avril 2022 , mis à jour le 28 avril 2022 — 8 minutes de lecture
plancher-chauffant-hydraulique

Le plancher chauffant hydraulique figure parmi les systèmes de chauffage de sol les plus avantageux. Non seulement vous avez le choix de l’énergie (électrique, à gaz, à bois, etc.), pour ce système, mais la chaleur qu’il diffuse dans votre maison est également douce et enveloppante.

L’installation d’un plancher chauffant hydraulique est un projet de taille relativement importante. Elle nécessite beaucoup de travaux et de fournitures. Si vous envisagez d’installer ce système de chauffage chez vous, il est important de connaitre le budget nécessaire à sa réalisation.

Comment fonctionne un plancher chauffant hydraulique ?

Il s’agit d’un système de chauffage central. En d’autres termes, le système comporte une chaudière et un réseau de tubes faisant circuler l’eau. La chaudière peut être remplacée par des panneaux solaires thermiques ou une pompe à chaleur.

Le plancher chauffant hydraulique est à basse température. La chaleur diffusée par ce système n’excède généralement pas les 21 à 24 °C. Cette température ne présente aucun danger pour votre circulation sanguine et ne fait pas gonfler les pieds.

Quelles sont les étapes à suivre pour l’installation d’un plancher chauffant hydraulique ?

Réalisation d’une étude préalable

L’installation d’un chauffage au sol s’avère plus complexe qu’il n’y parait. Avant d’entamer les travaux, il est nécessaire de mener une étude afin de récolter certaines informations importantes. Cette phase est obligatoire et requiert l’intervention d’un professionnel qualifié. Nous vous recommandons d’opter pour un artisan certifié RGE (Reconnus Garant de l’Environnement).

Voici les données à récolter en amont des travaux d’installation du plancher chauffant hydraulique :

  • L’étude de chauffage réalisé par votre chauffagiste, afin de mesurer la puissance de votre chauffage.
  • Le plan calepinage ou le plan à l’échelle de l’implantation de votre réseau hydraulique.
  • Les devis nécessaires pour les travaux comme la chape, le plancher chauffant, la chaudière ou les panneaux solaires, etc.
  • Et la vérification de la compatibilité du chauffage avec le plancher chauffant hydraulique si vous réutilisez votre ancienne chaudière ou pompe à chaleur.

Préparation du sol

Avant d’installer le plancher chauffant hydraulique, il convient de bien préparer le sol de votre maison.

  • Si votre sol est une dalle, vous devez le rendre parfaitement lisse et le nettoyer de toutes poussières. Dans le cas où le sol ne répond pas à l’exigence requise, vous devez réaliser un ragréage afin de niveler le sol.
  • Si vous avez des planchers en bois et que votre maison est ancienne, vous devez prévoir une natte de désolidarisation. Le bois est en effet un matériau vivant qui peut gonfler avec l’humidité et se rétracte avec la chaleur. Ce système vous permet de préserver votre carrelage et d’assurer la pérennité de votre installation.

Installation du plancher chauffant hydraulique

Les travaux peuvent se résumer en quelques étapes :

  • Étape 1 : installer le bloc collecteur qui lie votre plancher chauffant avec votre pompe à chaleur ou votre chaudière. Pour les besoins à venir, l’installation du bloc collecteur doit toujours être accessible pour l’entretien et la réparation. Vous pouvez le mettre dans un garage ou au fond d’un placard par exemple.
  • Étape 2 : mise en place de l’isolant au sol afin d’optimiser l’efficacité énergétique de chaque pièce de votre maison.
  • Étape 3 : poser des bandes périphériques de 5 mm. Celles-ci vous permettent de désolidariser le plancher chauffant de vos murs.
  • Étape 4 : positionner les tubes à eau (tube multicouche ou tube PER) et les raccords, conformément à votre plan de calepinage.
  • Étape 5 : mettre le système de régulation, notamment la sonde extérieure et le thermostat. Ces dispositifs vous permettent un chauffage par zones ou « pièce par pièce« .
  • Étape 6 : couvrir le plancher chauffant hydraulique à l’aide d’une chape sèche ou chape liquide.
  • Étape 7 : installer le revêtement du sol. Privilégiez un carrelage, un vinyle, un parquet ou un autre type de revêtement spécial « chauffage du sol ».

Quels sont les éléments influençant le prix d’un plancher chauffant hydraulique ?

Outre la nature du plancher chauffant hydraulique et le professionnel engagé, les critères suivants peuvent influencer le budget final de votre installation.

État du sol

Comme nous l’avons annoncé précédemment, un plancher chauffant hydraulique doit être installé sur une surface plane, sèche et propre. Si votre sol ne répond pas à ces critères, il convient d’effectuer des travaux afin d’y remédier. Cela engendrera des frais supplémentaires qui doivent être pris en compte dans le devis global de vos travaux.

Contraintes techniques liées à l’installation

Dans le cadre d’une installation neuve, le plancher chauffant hydraulique ne rencontre généralement pas de contrainte. En revanche, dans le cadre d’une rénovation, il peut y avoir quelques problèmes.

En cas de revêtement trop épais (plus de 15 cm), par exemple, l’efficacité du plancher chauffant hydraulique risque de diminuer. Il peut également arriver que la pose du chauffage rehausse le niveau du sol, diminue par la suite l’espace sous le plafond, et empêche l’ouverture des portes. Les travaux à réaliser et les techniques à adopter dépendent donc des problèmes rencontrés. Plus ils seront complexes, plus le prix final de l’installation augmentera.

Compatibilité du système de chauffage

Le système de chauffage au sol choisi doit être compatible avec le dispositif d’émission de chaleur (chaudière, radiateur, pompe à eau, etc.), que vous avez mis en place. Autrement, il faudra engager des travaux en sus afin d’adapter le système.

Si vous ne disposez pas d’appareil de chauffage auquel vous pouvez raccorder le plancher chauffant hydraulique, vous devez en acheter un. C’est des frais de plus à inclure dans le devis global de votre projet de chauffage au sol.

Quel est le prix d’un plancher chauffant hydraulique simple ?

On considère un plancher chauffant hydraulique « simple » lorsqu’il n’a qu’une seule fonction : le chauffage. Cependant, la simplicité de ce type d’installation ne l’empêche pas d’être performant.

Un plancher chauffant hydraulique simple peut être combiné avec des radiateurs. Vous pouvez par exemple alimenter en chaleur votre chauffage au sol et vos radiateurs à eau à l’étage. Ce type d’installation est généralement relié à une chaudière à condensation ou de type basse température, ou à une pompe à chaleur non réversible.

Pour bénéficier d’un plancher chauffant hydraulique simple, comptez entre 70 et 90 euros / m2. Ce tarif comprend le prix du kit du plancher chauffant hydraulique, le coût de la chape en béton, le frais d’installation et la livraison.

Quel est le prix d’un plancher chauffant hydraulique rafraîchissant ?

Ce système de chauffage est raccordé à une pompe à chaleur réversible de type « eau-eau » ou « air-eau ». Ainsi, en plus de pouvoir faire circuler de la chaleur dans toute la surface du sol, votre plancher rafraîchissant peut également transporter de l’eau fraîche. Cela vous permet de réduire de quelque degré la température dans une pièce. De ce fait, le plancher rafraîchissant montre peu d’efficacité comparée à une climatisation.

Le coût d’installation d’un plancher chauffant hydraulique rafraîchissant est en moyenne entre 100 et 150 euros / m2. Ce tarif comprend le prix de la fourniture du plancher chauffant hydraulique, le coût de la chape en béton, le frais d’installation et la livraison.

Quel budget prévoir pour des travaux de plancher chauffant hydraulique ?

Un chauffage au sol doit respecter les normes du DTU 65.14. De plus, l’installation d’un plancher chauffant hydraulique est complexe, même pour un bricoleur. Ainsi, nous vous recommandons de vous faire accompagner par un professionnel qualifié.

Afin d’affiner le budget de votre projet, voici quelques exemples de prix :

  • 20 à 25 euros / m2 pour une chape de ravoirage.
  • 35 à 50 euros pour un kit de chauffage au sol comprenant le thermostat et l’isolation.
  • 35 à 50 euros / m2 pour une chape sèche ou liquide.
  • 50 à 200 euros / m2 pour un revêtement de sol.
  • 4 000 à 10 000 euros pour une chaudière à gaz à condensation.
  • 10 000 à 16 000 euros pour une pompe à chaleur.
  • Et 11 000 à 20 000 euros pour une chaudière à bois.

Afin de connaitre le coût de votre projet de chauffage au sol, vous devez multiplier ces prix avec la surface de votre maison. Pour vous donner une idée, le prix d’installation d’un plancher chauffant hydraulique pour une maison de 100 m2 est estimé entre 7 000 et 10 000 euros, pose comprise. En revanche, le prix du revêtement du sol, la chape et l’installation d’un nouveau système de chauffage ne sont pas inclus dans ce tarif.