Rénovation intérieure et décoration

Quel est le budget nécessaire à la mise en place d’un escalier japonais ?

Par Nicolas , le 8 juillet 2022 — 6 minutes de lecture
Escaliers-à-pas-japonais-Escaliers-bois

Êtes-vous à la recherche d’un escalier d’intérieur pour relier une pièce principale à votre étage, votre mezzanine ou vos combles ? Cependant, vous n’avez pas suffisamment d’espace pour l’installation d’un escalier classique ? Pas de panique, l’escalier japonais est la solution idéale pour vous ! À la fois design et original, ce modèle offre un véritable gain de place par rapport aux autres types d’escaliers (escalier traditionnel, droit ou quart tournant). De plus, il offre davantage de confort d’utilisation que les échelles de meunier ou les échelles escamotables. Passons en revue les caractéristiques et le prix d’un escalier japonais.

Quelles sont les caractéristiques d’un escalier japonais ?

Également appelé escalier à marches décalées ou à pas japonais, l’escalier japonais est généralement installé en intérieur. Il est plutôt raide avec des marches dont la découpe est asymétrique. Cela lui permet d’offrir plus de confort qu’un escalier escamotable ou une échelle de meunier. L’escalier japonais est surtout apprécié pour son look zen et design créant une ambiance unique dans la maison.

L’escalier japonais à l’avantage d’être moins encombrant. Cela vous permet de l’installer dans un couloir de petite superficie, de faible hauteur ou dans une petite pièce. Ainsi, si vous manquez de place, vous pouvez opter pour ce type d’escalier au lieu d’un escalier droit traditionnel ou quart-tournant. En raison de ses marches décalées, l’escalier japonais s’utilise généralement pour un usage occasionnel afin d’atteindre une mezzanine ou des combles.

Toutefois, l’escalier japonais peut être difficile à utiliser pour les personnes âgées ou les enfants en bas âges à cause de sa pente raide et ses pas décalés.

Quels matériaux pour un escalier japonais ?

Comme pour l’escalier intérieur traditionnel droit, quart-tournant, l’escalier avec limon central, l’escalier avec colimaçon ou l’échelle de meunier, l’escalier japonais peut également être fabriqué avec différents matériaux. De manière générale, ce type d’escalier à marches découpées est principalement composé de bois (hêtre, chêne, sapin, etc.). Mais certains modèles sont également composés d’un mixte acier et bois ou entièrement d’acier.

Les différents styles d’escaliers à pas japonais

Il existe deux grands styles d’escaliers japonais : la variante plus originale avec des marches décalées et l’escalier plus classique avec des pas découpés. Pour monter ou descendre, le principe reste le même. En revanche, l’aspect est tout à fait différent pour les deux styles.

Chaque style s’adapte parfaitement à tout type de décoration intérieure. Si vous voulez apporter plus de luminosité, optez pour un produit sans contremarche. Dans le cas contraire, vous pouvez choisir un modèle avec contremarche. Une rampe en bois ou en métal, ou un garde-corps apporteront également plus de style et surtout de sécurité à votre escalier japonais. Tout n’est donc qu’une question de goût, de budget et de préférence.

Quel est le prix d’un escalier japonais ?

Quelle que soit sa forme, le prix d’un escalier gain d’espace varie selon sa hauteur, sa longueur, ses matériaux et son mode de conception. En effet, pour installer ce produit, vous avez le choix entre un escalier japonais en kit ou un escalier japonais sur-mesure.

Le prix d’un escalier à pas japonais en kit

Économique, et facile et rapide à installer, l’escalier à marches décalées en kit s’adapte à tous les budgets. Sur le marché, il existe beaucoup d’enseignes spécialisées dans ce type de menuiseries qui proposent des escaliers japonais en kit. Selon vos besoins, vous pouvez opter pour un modèle en bois, un mixte bois acier ou entièrement en acier, dans différents styles.

Il est possible d’en procurer dès 200 euros. Mais pour un produit de bonne qualité, le prix d’un escalier à pas japonais se situe plutôt entre 600 et 850 euros, hors pose de la pièce. Il faut donc ajouter à cela le prix d’installation si vous faites appel à un installateur professionnel.

Le prix d’un escalier à pas japonais sur-mesure

La configuration de votre pièce (hauteur, superficie), de vos combles ou de votre mezzanine peut parfois nécessiter la conception d’un escalier sur-mesure.Plus cher qu’un escalier gain d’espace en kit, le prix d’un escalier japonais sur-mesure est en moyenne entre 600 et 1 200 euros, hors pose. Pour sa fabrication, vous devez faire appel à un artisan. Ce dernier se rendra à votre domicile afin de prendre les dimensions. Ensuite, il vous proposera un escalier japonais parfaitement adapté à votre pièce ainsi que le devis des travaux.

Opter pour un escalier à pas japonais sur-mesure présente de nombreux avantages. En effet, avec ce type de conception, vous pouvez choisir les matériaux de fabrication de l’escalier (marche en bois et structure en acier par exemple), le type de rampe (réglable ou non), le coloris (noir, bois, blanc, etc.), etc. Pour dénicher le meilleur prix pour ce projet, demandez plusieurs devis à vos artisans locaux.

Le prix de pose d’un escalier à pas japonais

Comme pour les autres modèles d’escaliers (droit, échelle de meunier, limon central, quart-tournant, escamotable, colimaçon, etc.), vous devez inclure dans votre budget le prix de la pose de votre escalier japonais. Pour cela, un professionnel vous demandera en moyenne entre 180 et 300 euros, hors prix de l’escalier en lui-même. Le tarif peut varier en fonction de la complexité des travaux et les matériaux de fabrication de votre escalier japonais.

Ce produit design et original vous fait profiter d’un véritable gain de place dans votre maison. De marche en marche, l’escalier japonais vous fait atteindre votre étage, votre mezzanine ou vos combles en toute simplicité. Optez pour la gamme d’escaliers qui correspond à vos besoins, les matériaux de la structure (acier, métal, bois, sapin, hêtre, etc.), les accessoires (contremarche, rampe, etc.) et la finition qui vous conviennent le mieux. Demandez des devis aux artisans ou aux entreprises locaux afin d’affiner votre budget.

Crédit photo : site escaliers-bois.fr