Rénovation intérieure et décoration

Quelle colle choisir pour la pose de plinthe en carrelage ?

Par Nicolas , le 10 août 2022 — 8 minutes de lecture
carrelage dans une salle de bain

Que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou d’une nouvelle construction, la question des plinthes vient au moment où l’on pose le revêtement de sol. Il faudra penser à choisir les meilleures plinthes, mais également la meilleure technique de pose.

Consultez notre guide pour choisir la meilleure plinthe en fonction de votre revêtement de sol.

Les plinthes sont-elles vraiment utiles ?

Contrairement aux idées reçues, les plinthes ne sont pas des accessoires inutiles et invisibles. Bien qu’elles ne soient pas obligatoires, les plinthes jouent un rôle important pour l’intérieur de votre maison.

Pour protéger les murs

Quelle que soit la pièce de la maison (cuisine, salle de bain, salon, etc.), c’est toujours le bas des murs qui se salit, se raye et s’abîme le plus facilement. En posant des plinthes, vous préservez vos murs des éventuels impacts. Cela peut être provoqué par le passage de l’aspirateur, le coup de pied, le déplacement du mobilier, etc. La pose de ces accessoires protège également le bas des murs des griffures, des rayures et des saletés qui peuvent être provoqués par vos enfants ou vos animaux de compagnie.

D’un autre côté, la pose des plinthes vous permet d’isoler le revêtement muralcontre l’humidité. Ainsi, le papier peint ou la peinture est prémuni contre le flétrissement. Elles deviennent donc obligatoires pour les pièces exposées à de forts taux d’humidité ou en cas de dégât des eaux.

Pour la décoration

Au-delà de l’aspect pratique des plinthes, ce sont également des éléments de finitions pour la décoration intérieure. Elles vous permettent de camoufler les enduits, les découpes et les joints de dilatation. Dans le cas des plinthes électriques, vous pourrez cacher les encablures et les fils électriques d’un réseau.

Il n’est pas rare que les plinthes soient utilisées pour la finition d’une pose de papier peint ou de parquet. Certains décorateurs s’en servent même pour raccourcir ou allonger l’aspect visuel d’une pièce.

Quels types de plinthes choisir ?

Le type de plinthe à poser doit être choisi en fonction de votre revêtement de sol. Si ce dernier est en carrelage, vous pouvez opter pour des plinthes en carreaux. Il en va de même pour le revêtement de sol en carreaux de ciment, en pierre naturelle, en céramique ou en terre cuite. Les plinthes en carrelage restent les meilleures pour tous ces types de revêtement de sol. En effet, elles ont l’avantage d’être plus robustes et de ne pas craindre l’eau. De plus, elles sont faciles à entretenir, ce qui n’est pas toujours le cas des plinthes en PVC.

En revanche, les plinthes en PVC conviennent au linoléum, aux sols plastiques et aux sols plus souples en général. Elles s’adaptent également aux sols durs comme ceux en carrelage, en pierre, en terre cuite ou en céramique. Vous pouvez également les installer avec des moquettes, dans des pièces qui ne présentent pas d’humidité.

Enfin, si votre revêtement de sol est en parquet, vous pouvez poser des plinthes en bois, en béton ou en béton ciré.

Les matériels nécessaires pour la pose de plinthes en carrelage

Pour réussir la pose de plinthes en carrelage, vous devez disposer de :

  • Plinthes.
  • Un crayon.
  • Un mètre.
  • Un chiffon sec.
  • Une éponge.
  • Et une paire de gants en caoutchouc.

Cette pose repose surtout sur la colle que vous allez utiliser. Pour cela, ne choisissez pas n’importe quelle colle, prenez celle qui convient le mieux aux plinthes en carrelage.

L’utilisation de colle pour la pose de vos plinthes en carrelage présente les avantages suivants :

  • La colle vous évite d’avoir des trous dans les éléments.
  • Toute la surface devient des points d’accroche avec de la colle.
  • La colle est disponible dans tous les magasins de bricolage.

Attention, les colles et les mastics proposés dans les magasins ne sont pas tous adaptés à la pose de plinthe en carrelage.

Pose de plinthe en carrelage : Quelle colle choisir ?

La colle polymère

Polyvalent, ce type de colle est recommandé pour la pose des plinthes en carrelage. Vous pouvez l’utiliser sans crainte, quels que soient les matériaux de votre mur (brique, ciment, plâtre). La colle polymère a également l’avantage d’être hyper résistante aux intempéries. De plus, vous pouvez vous passer des accessoires primaires d’accrochage en optant pour cette colle polymère.

Ce type de colle pour plinthe en carrelage est immuable, ce qui maintiendra vos plinthes très longtemps. Vous pouvez l’utiliser dans la salle de bain ou même à l’extérieur, puisqu’elle ne craint pas l’humidité.

Certes, la colle polymère présente de nombreux avantages, mais c’est également la colle pour plinthe en carrelage la plus chère. Son prix est supérieur à celui de la colle acrylique et de la colle néoprène.

La colle en acrylique

Cette colle est réputée pour son usage multiple et sa capacité d’adaptation à tout type de support. En effet, la colle acrylique est compatible avec le polyuréthane et le polystyrène. Elle accroche immédiatement et peut être utilisée pour coller des plinthes, des corniches, des rosaces et des moulures en bois ou en PVC. Après séchage, la colle en acrylique peut être peinte. Elle ne contient pas de solvant.

En plus des plinthes, vous pourrez également utiliser ce type de colle pour le carrelage à clipser. Pour réussir la pose de vos plinthes en carrelage avec ce produit, assurez-vous que le support soit sec, propre, sans graisse ni poussière, et non friable.

La colle néoprène

Ce type de colle pour plinthe ne convient pas à tous les types de carrelage. Elle est uniquement recommandée pour les carrelages en porcelaine. Si vous avez un carrelage imitation porcelaine, la colle néoprène risque de ne pas coller le revêtement. Elle est surtout réputée pour sa prise rapide. En revanche, il vous faut un double encollage pour une fixation optimale.

En optant pour de la colle néoprène, la pose des plinthes en carrelage se fait rapidement. En effet, le collage est instantané, vous n’avez plus besoin de maintenir le carrelage pendant plusieurs minutes. C’est également une colle qui résiste dans le temps. Toutefois, elle est sensible à l’humidité et au froid. Vous pouvez l’acheter en tube, en pot ou en aérosol.

Pose des plinthes en carrelage : les étapes à suivre

Vous pouvez réussir vous-même la pose des plinthes en carrelage si vous êtes un bon bricoleur. Autrement, faites appel à un carreleur qualifié pour un meilleur résultat.

Tout d’abord, préparer le mur destiné à recevoir les plinthes en carrelage. Faites en sorte que le mur soit sec, propre, plat et solide. Retirez toutes les anciennes plinthes et éliminez les traces de colle s’il s’agit de travaux de rénovation. La préparation du mur n’est pas la même pour un mur en ciment et un mur en plâtre.

Ensuite, définissez le nombre de carreaux nécessaire pour chaque pièce. Pour cela, mesurez la longueur des murs, puis devisez celle-ci par la longueur d’un carreau. Nous vous conseillons de tracer des repères au bas des murs afin de faciliter la pose. Veillez à ce que les plinthes soient bien alignées avec le carrelage. Le joint de la plinthe doit coïncider avec le joint du carrelage du sol.

L’utilisation de colle pour plinthe en carrelage au lieu d’un mortier-colle vous sera d’une grande aide pour cette pose. En effet, le mortier-colle en poudre doit être encore mélangé avec de l’eau. La technique de la pose de plinthes en carrelage est la même que celle du carrelage mural.

Appliquez donc de la colle sur la plinthe, puis maintenez en place quelques secondes et laissez sécher. Le temps de séchage de la colle est indiqué sur l’emballage du produit. Mettez en place les joints. Et pour terminer, nettoyez les plinthes avec une éponge humide et un chiffon sec.