Aménagement extérieur et jardin

Comment mettre en place une piscine hors sol ?

Par Nicolas , le 14 avril 2022 — 7 minutes de lecture
piscine-hors-sol

Désirez-vous profiter de moments de détentes durant les périodes de grosse chaleur, mais vous ne disposez pas de suffisamment de ressources financières pour faire construire une piscine traditionnelle ? La piscine hors sol est la meilleure solution pour vous. À la fois stylées et à moindre coût, les piscines hors sol affichent une conception simple. Elles sont généralement vendues en kit comprenant tout le matériel nécessaire. Pour réussir l’installation de votre piscine hors sol, suivez notre guide.

Comment installer une piscine hors sol ?

Une piscine hors sol est plus facile et plus rapide à mettre en place qu’une piscine creusée, car elle ne requiert pas de gros travaux préalables. En revanche, chaque installation est propre au modèle de bassin hors sol. Voici les principales étapes de la pose d’une piscine hors sol.

Étape 1 : La définition de l’emplacement du bassin hors sol

Si vous le pouvez, évitez d’installer votre piscine sous un arbre. Les chutes de feuilles et de résine risquent en effet de polluer rapidement l’eau du bassin. Préférez également un emplacement pas trop loin des prises électriques, car vous en avez besoin pour alimenter les pompes. Enfin, privilégiez une place sans canalisations ni câbles enfouis sous terre.

Étape 2 : La préparation du terrain

L’installation de votre piscine hors sol doit se faire sur un sol propre, plat et stable. Il convient donc de réaliser quelques travaux de terrassement avant de la poser. N’oubliez pas d’enlever tout composant (cailloux, racines, etc.) susceptible d’abimer le fond de votre piscine.

Étape 3 : La protection du fond de la piscine

Pour s’assurer de la pérennité de votre bassin hors sol, il convient de protéger le fond de celui-ci. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous, dont la mise en place d’une dalle en béton, d’une bâche ou d’une couche de sable.

Étape 4 : L’installation et le montage de la structure

Chaque kit de piscine hors sol est accompagné d’un manuel de montage. Il vous suffit de bien suivre l’instruction pour réussir l’installation. Que vous disposiez d’une armature en bois ou en acier, assurez-vous que la base respecte les bonnes dimensions et soit bien de niveau. Lorsque vous avez terminé l’assemblage de la base, poursuivez le montage.

Repérez bien l’emplacement de l’échelle de la piscine, du système de filtration d’eau et du skimmer. Ce dernier doit être placé face au vent dominant pour une efficacité optimale.

Étape 5 : La mise en place du liner

Le liner assure l’étanchéité de votre piscine hors sol, son installation ne doit donc pas être négligée.

Après avoir posé les rails, fixez le liner au-dessus tout en le tendant au maximum au fond. Assurez-vous qu’il n’y ait aucun pli. Pour le détendre davantage, laissez-le tiédir au soleil avant le montage. Quant à l’installation, vous pouvez vous mettre pieds nus directement dans la piscine.

Étape 6 : Le remplissage du bassin et l’installation du système de filtration

Afin de raccorder correctement tous les éléments du système de filtration d’eau de votre piscine hors d’eau, suivez à la lettre le manuel de montage. Une fois le skimmer, l’entrée et la sortie du système de filtration d’eau posés, vous pouvez commencer le remplissage de la piscine. Profitez de ce moment pour bien tendre le liner. Pour ce faire, remplissez la piscine de 2 à 3 cm d’eau, puis lissez le fond et les flancs. Montez ensuite jusqu’à 5 cm en dessous de la première buse de votre système de filtration, puis placez la buse et découpez le liner à l’intérieur. Faites la même chose pour les autres buses et le skimmer.

Ensuite, remplissez la piscine jusqu’au deux tiers de la hauteur de la trappe du skimmer. Enfin, connectez votre système de filtration à une prise électrique et procédez à un essai.

Étape 7 : Le branchement et le montage des accessoires : échelle, pompe, etc.

La plupart des échelles de piscine sont constituées d’une partie immergée (non amovible) et d’une partie à l’extérieur amovible. Assemblez l’échelle de la piscine en vous reportant à la notice de montage.

Quant à la pompe de la piscine, elle est reliée au bassin en circuit fermé. Son rôle est de filtrer l’eau en l’absorbant par la bouche du skimmer, puis en passant par le filtre et en l’injectant ensuite dans le bassin via les buses. Le montage de la pompe de la piscine est plutôt simple, respectez seulement les consignes suivantes :

  • Ne laissez jamais une pompe de piscine tourner à sec et purgez l’air emprisonné dans les flexibles.
  • Lorsque vous n’utilisez pas la piscine, débranchez et coupez la pompe.
  • Et le système de filtration doit être installé à plus de 3,5 m de la piscine.

Quel est le prix d’une piscine hors sol ?

Il existe plusieurs types de piscines hors sol : la piscine hors sol en bois, en acier, la piscine hors sol tubulaire et autoportante gonflable. Le prix d’une piscine hors sol varie en fonction du modèle choisi.

La piscine hors sol en bois

Très esthétique, la piscine hors sol en bois se fonde bien dans le décor de votre jardin. En revanche, le montage de ce modèle de piscine s’avère plus compliqué, mais permanent.

La piscine hors sol en bois coûte un peu plus cher que celle en acier, mais tout en étant aussi solide. Pour vous assurer de sa durabilité, vous devez l’entretenir régulièrement. Comptez entre 450 et 15 000 euros pour une piscine hors sol en bois.

La piscine hors sol en acier

Vendue en kit, la piscine hors sol en acier est facile à installer. Elle a l’avantage d’être très solide et durable. Et pour empêcher toute corrosion, l’acier est galvanisé.

Le prix d’une piscine hors sol en acier peut aller de 100 à 10 000 euros.

La piscine hors sol autoportante gonflable

Généralement fabriquée en toile PVC, la piscine autoportante gonflable est surmontée d’un gros boudin. Ce type de piscine hors sol est démontable et donc facile à installer également. Sa taille est toutefois limitée et sa durée de vie est inférieure à celle d’une piscine en acier ou en bois. Quant à son prix, il se situe entre 50 et 1 000 euros, ce qui en fait la moins chère des piscines hors sol.

La piscine hors sol tubulaire

Ce modèle ressemble un peu à la piscine autoportante gonflable, mais avec une armature en PVC ou en acier. Cela lui permet d’avoir une taille plus grande qu’une piscine autoportante gonflable. La piscine hors sol tubulaire est également plus stable et plus résistante. Elle coûte aux alentours de 100 à 6 000 euros.

Quel est le prix d’installation d’une piscine hors sol ?

Sachez qu’une piscine creusée coûte plus cher qu’une piscine hors sol. C’est par ailleurs pour cette raison que ce type de piscine est très prisé. En fait, le prix d’installation d’une piscine hors sol est compris entre 350 et 1 500 €.

Nous tenons à préciser que ce tarif dépend de divers paramètres :

  • La surface d’appui de la piscine : vous pouvez installer votre piscine hors sol sur des carreaux, une dalle de béton, du sable, etc. Prévoyez 55 à 80 € / m2 pour une pose sur du béton décoratif. Tandis que le prix d’installation de la piscine sur une dalle béton standard est d’environ 40 € / m2.
  • Le type de piscine : piscine en acier, en bois, autoportante, etc., le matériel et les compétences nécessaires ne seront pas les mêmes. C’est ce qui explique cette différence de prix d’installation.
  • L’existence ou non d’une terrasse : sachez que certaines piscines peuvent avoir une terrasse. Si cette dernière est en bois, prévoyez entre 15 à 130 € / m2 pour sa pose.
  • Les tarifs de l’artisan : vous devrez faire appel à un professionnel pour la pose d’une piscine hors pose complexe. Et plus les travaux sont complexes, plus ce tarif est élevé.