Construction

Comment négocier le prix d’un terrain constructible ?

Par Christelle , le 10 août 2021 , mis à jour le 16 septembre 2022 — 10 minutes de lecture
Négociation

Si vous envisagez de construire votre maison ou de réaliser un projet immobilier quelconque, vous devez acheter un terrain.

Pour être sûr de payer votre terrain à bâtir au juste prix, vous devez savoir négocier. Contrairement aux idées reçues, l’art de la négociation s’apprend et n’est pas uniquement réservé à des profils spécifiques. Voici quelques astuces qui pourront vous aider à obtenir le juste prix lors de la négociation du prix d’un terrain.

Savoir reconnaître ses limites

Avant même d’entamer la phase de négociation, savoir le prix maximum que vous êtes prêt à mettre pour l’achat d’un terrain est important. Cela se base par votre budget global de projet de construction.

Afin de mieux définir votre budget, prenez connaissance de votre capacité d’achat. Ensuite, essayez de faire une évaluation la plus précise possible du prix de revient de votre future maison. Sans ses informations, vous risquez de commettre d’erreur en achetant un terrain trop cher. En somme, cela peut avoir des impacts négatifs sur votre projet immobilier.

Référez-vous également aux prix du marché. Le prix demandé peut ne pas refléter la valeur réelle du terrain, alors prenez garde. Vous devez toujours avoir en tête les prix moyens dans la région où vous envisagez d’acheter un terrain. Ces données vous permettront de savoir dans un premier temps si vous pouvez ou pas faire une bonne affaire.

Le prix est-il négociable ?

Avant même de négocier, demandez au vendeur si le prix de vente du terrain qu’il demande est négociable ou ferme. Vous pouvez lui faire savoir que vous visitez d’autres terrains et que son terrain vous intéresse, mais vous le trouvez assez cher.

Si le vendeur vous dit que le prix de vente de son terrain est négociable, demandez-lui tout simplement son meilleur prix. Vous obtiendrez ensuite une nouvelle référence sur laquelle vous pourrez ensuite négocier.

Évidemment, ne prenez pas une décision sur un coup de tête. Accordez-vous le temps d’une réflexion pour que plus tard, vous puissiez éventuellement faire une offre.

Faites une proposition volontairement basse

C’est la partie le plus déterminante et la plus délicate de la négociation. Faire une proposition de prix n’est pas toujours facile, essayez d’adopter une approche plus audacieuse.

Pour que vous puissiez faire une proposition audacieuse au vendeur, qu’il soit le propriétaire ou un promoteur foncier, référez-vous au prix du marché. En effet, le vendeur prend toujours une marge entre le prix de vente et celui qu’il demande. Dans l’immobilier, le taux de négociation avoisine généralement les 5 %, mais rien ne vous empêche d’avoir mieux.

Supposons que le vendeur vous demande 150 000 € pour son terrain et que le prix du marché avoisine plutôt les 130 000 €. Proposez-lui 110 000 €, voire 100 000 €. Vous vous dites peut-être que c’est exagéré, mais cela a une appréciation subjective. En effet, afin d’engager la négociation entre le prix du marché et le vôtre, vous devez faire une proposition en dessous. Ainsi, vous ne prenez pas de risque puisque si on vous dit « Oui », vous êtes gagnant. Par contre, si on vous dit « Non« , revoir votre offre à la hausse est toujours possible.

Faire une proposition trop haute, c’est-à-dire très proche du vendeur, peut être regrettable. Imaginons que vous avez demandé 135 000 €, et qu’ensuite le vendeur accepte ce prix. Vous ne pourrez plus redescendre par la suite.

Mettre en avant les faiblesses du terrain

Cette astuce peut marcher si le vendeur est un particulier. Par contre, si le vendeur est un promoteur foncier, trouver des petits défauts sur le terrain peut être compliqué. En effet, le promoteur foncier propose généralement un lotissement où la parcelle est prête à accueillir vos travaux de construction.

L’idée ici n’est pas d’agacer votre interlocuteur, mais seulement d’évoquer les petits défauts que vous avez observé sur le terrain. Ensuite, utilisez ces informations de façon subtile pour faire descendre le prix de vente. En lui faisant remarquer vos observations, il pourrait être amené à revoir le prix de la vente de son immobilier.

Se servir du Plan Local d’Urbanisme (PLU) et des collectivités

Avant de négocier le prix de la vente d’un terrain, prenez en compte le Plan Local d’Urbanisme. Ce document d’urbanisme dicte les règles pour tous les projets de constructions immobilières dans une commune. Les règles d’un Plan Local d’Urbanisme varient d’une commune à une autre. Il vous permet donc de savoir si votre projet immobilier sur le terrain à bâtir respecte la règlementation d’urbanisme locale. Pour y voir plus clair, le recours au service d’un professionnel, notamment un architecte, est fortement recommandé.

Le PLU vous permet également de connaitre nombre de mètres carrés constructibles sur la parcelle, c’est-à-dire la surface de plancher. Cependant, la commune peut également décider de réduire cette surface, en raison du cadre de vie ou du voisinage. Ainsi, la surface de plancher peut diminuer. Par conséquent la valeur du terrain sera également impactée, d’où une nouvelle approche pour la négociation.

Montrer sa motivation

Le terrain remplit tous les critères que vous recherchiez, mais vous n’avez pas encore conclus la négociation ? Il peut temps de lui faire croire que vous êtes prêt à faire des efforts. Par exemple, dites-lui que la somme que vous proposez. Dites-lui également que vous l’avez dans votre compte bancaire et que vous pourriez essayer de la compléter. En même temps, imposez-lui un seuil que vous n’êtes pas prêt à dépasser. Ensuite, vous pouvez lui demander de consentir les mêmes efforts s’il souhaite réellement conclure la vente.

Votre objectif est de faire comprendre à votre vendeur que vous ne souhaitez que pouvoir faire affaire avec lui. Et ensuite, montrez-lui que vous ne recherchez qu’une issue gagnant-gagnant. Cela devrait vous faire gagner quelques euros en plus.

Projet immobilier : comment acheter un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin au meilleur prix ?

Vous souhaitez acheter un terrain au cœur de la collectivité européenne d’Alsace et ainsi avoir ce privilège de construire une maison selon vos préférences et votre budget ? – Il est indispensable de s’informer au préalable sur l’art et la manière de négocier le prix d’un terrain constructible. Cela passe par la connaissance du prix du marché pour un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin, la prise en compte du PLU, l’identification des avantages et des défauts du terrain à acquérir…

Pour matérialiser votre projet d’achat de terrains dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, il convient de se rendre sur un site présentant des terrains constructibles à vendre en Alsace. Vous pouvez alors dénicher plusieurs offres à jour avec des détails précis et avec mention du prix de vente. Bien évidemment, vous pouvez acheter deux ou plusieurs terrains dans le Bas-Rhin ou dans le Haut-Rhin en fonction de votre projet et surtout de votre budget.

Quelles stratégies pour négocier le prix d’un terrain en Alsace ?

Dans la mesure où votre choix de l’emplacement du terrain à acquérir est au sein de la collectivité européenne d’Alsace, renseignez-vous au préalable sur le prix du marché pour cette collectivité territoriale. Cela vous permet d’avoir une référence sur laquelle baser votre stratégie de négociation du prix d’un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin.

Assurez-vous que le terrain est viable et constructible. Veillez à ce qu’il y ait bien un accès précis pour les personnes et pour les véhicules. Il convient aussi de vérifier que le terrain est bien tranquille et dégagé et proche de l’arrêt bus, des commerces, de la route principale…

Une visite du terrain en Alsace à acquérir est toujours indispensable pour confirmer votre motivation et aussi pour montrer au propriétaire que vous désirez réaliser une transaction win/win. Plus important, assurez-vous que les papiers du terrain à vendre sont en règle.

Vous pouvez vous faire accompagner par un expert immobilier lors de la visite du terrain dans le Bas-Rhin ou dans le Haut-Rhin qui retient votre attention. Une visite de quelques terrains à vendre en Alsace est également recommandée pour mieux comparer les offres et ainsi dénicher l’offre la plus avantageuse et à prix compétitif.

Projet immobilier : comment acheter un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin au meilleur prix ?

Vous souhaitez acheter un terrain au cœur de la collectivité européenne d’Alsace et ainsi avoir ce privilège de construire une maison selon vos préférences et votre budget ? – Il est indispensable de s’informer au préalable sur l’art et la manière de négocier le prix d’un terrain constructible. Cela passe par la connaissance du prix du marché pour un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin, la prise en compte du PLU, l’identification des avantages et des défauts du terrain à acquérir…

Pour matérialiser votre projet d’achat de terrains dans le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, il convient de se rendre sur un site présentant des terrains constructibles à vendre en Alsace. Vous pouvez alors dénicher plusieurs offres à jour avec des détails précis et avec mention du prix de vente. Bien évidemment, vous pouvez acheter deux ou plusieurs terrains dans le Bas-Rhin ou dans le Haut-Rhin en fonction de votre projet et surtout de votre budget.

Quelles stratégies pour négocier le prix d’un terrain en Alsace ?

Dans la mesure où votre choix de l’emplacement du terrain à acquérir est au sein de la collectivité européenne d’Alsace, renseignez-vous au préalable sur le prix du marché pour cette collectivité territoriale. Cela vous permet d’avoir une référence sur laquelle baser votre stratégie de négociation du prix d’un terrain dans le Haut-Rhin ou dans le Bas-Rhin.

Assurez-vous que le terrain est viable et constructible. Veillez à ce qu’il y ait bien un accès précis pour les personnes et pour les véhicules. Il convient aussi de vérifier que le terrain est bien tranquille et dégagé et proche de l’arrêt bus, des commerces, de la route principale…

Une visite du terrain en Alsace à acquérir est toujours indispensable pour confirmer votre motivation et aussi pour montrer au propriétaire que vous désirez réaliser une transaction win/win. Plus important, assurez-vous que les papiers du terrain à vendre sont en règle.

Vous pouvez vous faire accompagner par un expert immobilier lors de la visite du terrain dans le Bas-Rhin ou dans le Haut-Rhin qui retient votre attention. Une visite de quelques terrains à vendre en Alsace est également recommandée pour mieux comparer les offres et ainsi dénicher l’offre la plus avantageuse et à prix compétitif