Rénovation intérieure et décoration

Comment poser un placo hydrofuge ?

Par Christelle , le 7 octobre 2022 — 6 minutes de lecture
pose cloisons maison

Afin de conserver un environnement sain dans une salle de bains ou une cuisine, il faut penser à protéger les parois contre les éclaboussures et l’humidité. Il existe différents revêtements pour renforcer les protections des murs contre l’humidité : les carreaux, le vinyle, les mosaïques, le lambris ou encore les plaques de plâtres hydrofuges. Ces dernières se présentent comme des solutions efficaces pour résoudre les problèmes d’humidité. De plus, il est possible de les monter vous-même.

Présentation du placo hydrofuge

Placo hydrofuge, plaque de plâtre hydrofuge, placo vert ou placomarine, est un matériau qui s’adresse aux pièces humides. Les plaques de plâtre hydrofuge reçoivent en effet un traitement spécifique le rendant résistant à l’eau et à l’humidité.

Il existe plusieurs types de placos (placo standard, placo phonique, placo ignifuge, etc.), mais la plaque de plâtre hydrofuge se reconnait facilement par sa couleur verte. Elle est constituée de feuilles de plâtre et de carton, le tout en sandwich. Une fois le placo fabriqué, les parements en carton serviront à protéger le cœur de la plaque. Ils facilitent également la finition des ouvrages, notamment la peinture. Vous pouvez également le carreler, selon vos envies.

Les plaques de plâtre hydrofuge ont les caractéristiques répondant aux besoins des chantiers dans la cuisine, les salles de bains, etc. Ce type de placo peut également être utilisé pour monter une cloison,  ou comme faux plafond ou doublage de mur.

Les matériels et outils nécessaires pour la pose de placo hydrofuge

Pour procéder à la pose d’un placo hydrofuge, vous avez besoin des matériels suivants :

  • Un cutter.
  • Un mètre.
  • Une visseuse et un embout de vissage pour plaque de plâtre.
  • Des cales.
  • Un crayon.
  • Un couteau à enduire.
  • Et une scie cloche pour découper l’emplacement des boitiers électriques.

Quant aux matériaux, vous devez avoir à disposition :

  • Des plaques de plâtre.
  • Une bande à joint papier.
  • Des vis pour plaques de plâtre.
  • Un mastic acrylique pour la pose collée.
  • Et un enduit pour joint de plaques de plâtre.

La pose collée contre le mur du placo hydrofuge

Pour cette technique, les plaques de plâtre doivent coller sur un support propre, sain et sec. Ainsi, veillez à bien nettoyer les murs afin que le collage soit optimal.

Lorsque vous procédez à la pose des plaques, commencez par le côté des murs où il y a des ouvertures (fenêtre et porte). Prenez les mesures puis découpez les placos hydrofuges à la dimension nécessaire. Ensuite, sur la longueur du panneau, étalez une bonne épaisseur de mastic à l’aide d’un couteau de peintre. Appliquez la première couche de mastic à partir de 10 cm du bord et espacez les couches d’environ 40 cm. Posez les plaques de plâtre prédécoupées à l’emplacement prévu en partant du côté où il y a les ouvertures vers les angles. Assurez-vous que la pose soit bien droite avant d’appliquer une couche de mastic entre les plaques permettant d’égaliser la surface. Laissez sécher tout en préparant les bandes de joints.

Avant de procéder à la pose des bandes de joints, il vous faut d’abord les mouiller pendant une dizaine de minutes. Puis, étalez une couche d’enduit le long des bandes et disposez-les à leur emplacement. Enfin, laissez le tout sécher pendant au moins 24 heures avant de passer à la finition.

La pose sur ossature du placo hydrofuge ou pose vissée

Les plaques de plâtre hydrofuge peuvent également se reposer sur une structure de type ossature bois ou rails métalliques. Il s’agit d’une technique qui consiste à fixer en amont le support au mur destiné à recevoir les plaques de plâtre hydrofuge. Pour ce faire, découpez des tasseaux de bois d’une longueur à 20 cm de moins de la hauteur du sol au plafond et plusieurs autres tasseaux de 60 cm. Vous devez fixer ces dernières entre les tasseaux verticaux afin de renforcer la solidité de votre structure. Veillez au bon alignement des barres avant de les fixer au mur. Pour cela, choisissez des chevilles et des vis adaptées.

Une fois la structure en place, découpez les plaques de plâtre à la dimension nécessaire. Ensuite, procédez à la pose en partant par les angles de la pièce. Maintenez les plaques en place en utilisant des cales. Vérifiez la verticalité et l’alignement des plaques avant de fixer définitivement les plaques de plâtre. Lorsque la fixation définitive est vissée, retirez les cales et passez à la finition. Appliquez une couche d’enduit entre les plaques, c’est-à-dire le joint, puis surfacez et lissez. Il faudra également cacher les trous de vissage avec des joints. Vous pouvez mettre le type de revêtement de votre choix lorsque les couches d’enduits sont sèches.

Les travaux de finition

Une fois la pose de placo hydrofuge effectuée, il faut passer à la finition. Il existe de nombreuses possibilités pour couvrir vos plaques hydrofuges.

Vous pouvez, par exemple, opter un revêtement en peinture. Pour peindre un mur en placo hydrofuge, les techniques ne changent pas. Vous devez toujours commencer par le haut du mur afin de garantir un rendu lisse et esthétique. N’oubliez pas de protéger le sol avec une bâche, cela vous évitera de rénover votre revêtement de sol. Si votre budget vous le permet, optez pour de la peinture à l’huile haut de gamme que vous pourriez facilement appliquer avec un rouleau.

Vous pouvez également choisir le papier peint comme revêtement de vos murs. Dans ce cas, choisissez les bonnes couleurs et les bons motifs en rapport, notamment avec le style que vous voulez évoquer dans la pièce. Afin de réussir la pose du papier peint, utilisez la technique de marouflage pour éviter les bulles d’air entre le papier et la cloison.

Prix du placo hydrofuge

Le prix des plaques de plâtre hydrofuges varie en fonction de l’épaisseur et des dimensions du panneau. À titre indicatif, le prix moyen du placo hydrofuge est d’environ 6 euros le mètre carré. Si vous faites appel à un professionnel pour réaliser les travaux, il faut prévoir un budget moyen entre 15 et 25 euros par mètre carré, selon la complexité de l’ouvrage. Pour obtenir le meilleur prix pour la pose de vos plaques hydrofuges, faites établir des devis par plusieurs professionnels. N’oubliez pas d’inclure le prix du revêtement (peinture, papier peint, carreaux, etc.) dans le devis.

Dans tous les cas, si vous suivez bien le guide, la pose d’un placo hydrofuge n’est pas si compliquée. Toutefois, vous devez veiller à ce que la pose des plaques se fasse sur une surface saine. Autrement, le résultat ne sera pas durable et il faudra donc réaliser des travaux de rénovation. Dans le doute, confiez les travaux au professionnel afin de garantir un excellent résultat.