Energie, domotique & habitat durable

Peut-on changer de chauffage grâce à MaPrimeRénov’ ?

Par Christelle , le 24 janvier 2023 — 4 minutes de lecture

Depuis l’année 2020, il est devenu plus facile pour les propriétaires de logements de changer leur système de chauffage. Cela est dû à la nouvelle aide MaPrimeRénov’ (destinée aux ménages aux revenus modestes) qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). En plus de l’acquisition d’un nouveau système de chauffage, vous pouvez jouir d’une prise en charge allant jusqu’à 90 % du coût des travaux via cette aide. Voici quelques informations importantes concernant ce dispositif.

Installez une pompe à chaleur air/eau grâce à MaPrimeRénov’

Le système de chauffage permet de profiter d’un confort optimal dans une habitation, ce qui est nécessaire en cette période hivernale, plus ou moins rude selon les régions. Toutefois, son coût rend son acquisition ou son activité difficile pour de nombreux ménages.

Heureusement, certains professionnels, à l’instar d’Honoré Plomberie Énergies par exemple, vous permettent d’acquérir un nouveau système de chauffage tout en profitant de l’aide MaPrimeRénov’. Vous pourrez ainsi faire des économies conséquentes.

Ces derniers se chargent même de la pose de votre système très rapidement, et selon les normes en vigueur. Notez que MaPrimeRénov’ représente une prime qui peut aller jusqu’à 20 000 € par logement sur une durée maximale de 5 ans. Le montant attribué dépend généralement de la nature des travaux qui doivent être engagés dans le logement. Pour la pose d’une pompe à chaleur air/eau, voici les montants que peuvent obtenir les ménages :

  • 5 000 € pour les ménages avec des revenus très modestes,
  • 4 000 € pour les ménages avec des ressources modestes,
  • 3 000 € pour les ménages avec des revenus intermédiaires.

Pour les travaux collectifs, le montant est de 5 000 € par logement pour les ménages aux revenus très modestes et de 4 000 € par logement pour les ménages aux revenus modestes.

changer de chauffage MaPrimeRénov' plomberie énergie

Choisissez un chauffe-eau thermodynamique grâce à MaPrimeRénov’

Le chauffe-eau thermodynamique (CET) permet d’utiliser l’énergie de l’air ambiant ou du sol pour fournir de la chaleur. Considéré aujourd’hui comme une solution moderne et économique, il permet aux ménages de profiter d’eau chaude sanitaire sans difficulté.

C’est cependant un système indépendant du réseau de chauffage. L’avantage avec le chauffe-eau thermodynamique est qu’il fait partie des travaux éligibles MaPrimeRénov’. C’est en fonction du niveau de revenus des ménages que dépendra l’aide MaPrimeRénov’ pour un chauffe-eau thermodynamique.

Pour profiter de cette aide, vous devez être propriétaire occupant ou bailleur du logement où les travaux seront réalisés. Le logement doit avoir le titre de résidence principale et être construit depuis plus de 15 ans. Aussi, les travaux devront être confiés à un artisan certifié RGE.

Pour bénéficier de cette aide, le ménage devra respecter un plafonnement de dépenses. Le coût global de l’acquisition et de l’installation du chauffe-eau thermodynamique ne devra en effet pas excéder 3 500 €.

Comment demander cette aide ?

D’abord, vous devez vérifier le montant de vos revenus sur votre dernier avis d’impôt vu que différents plafonds sont déterminés selon l’emplacement du logement. Par exemple, vous serez classé en revenus modestes si vous résidez sur Paris et que vos revenus se limitent à 36 792 €.

Si, par contre, vous résidez en couple en province avec un enfant, le plafond est fixé à 33 547 €. Pour faire votre demande, vous devrez vous rendre sur le site www.maprimerenov.gouv.fr. Pour le traitement de votre demande, il faudra attendre environ 15 jours.

Gardez sur vous votre numéro fiscal et la référence de votre dernier avis d’imposition. Une fois sur le site, vous devrez renseigner certaines informations concernant votre logement. Il faudra ensuite prouver que vous êtes le propriétaire du logement et qu’il s’agit bien de votre résidence principale.

Après avoir effectué cette démarche (même si vous n’êtes pas certain d’être éligible à l’aide), vous pouvez débuter les travaux. Concernant les ménages à revenus très modestes, ils peuvent profiter d’une avance atteignant environ 70 % des travaux.

Vous vous demandez si, pour le même projet, vous pouvez bénéficier de la prime Effy (certificats d’économie d’énergie) ? Oui, c’est bien possible, si vous faites la demande avant le dépôt de votre dossier MaPrimeRénov’ et avant la signature d’un devis. Il est possible de cumuler cette aide avec d’autres : les certificats d’économie d’énergie (Coup de pouce isolation), l’Éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite à 5,5 % et certaines subventions locales. En revanche, elle n’est pas cumulable avec le programme MaPrimeRénov’ Sérénité.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.