Gros oeuvre

Quand et comment procéder au démoussage d’une toiture ?

Par Christelle , le 27 avril 2022 , mis à jour le 28 avril 2022 — 10 minutes de lecture
mousse toiture

La toiture subit régulièrement des agressions liées aux intempéries et à l’humidité. Cette dernière favorise le développement de mousses, de champignons, de lichens et d’algues. Ces végétaux peuvent sembler discrets et inoffensifs au début, mais ils détériorent progressivement la toiture. Il faut donc réagir au bon moment, au risque de devoir changer entièrement votre couverture de toit. C’est pourquoi votre toit a besoin d’attention particulière. Il convient donc de l’entretenir régulièrement afin de conserver son esthétique et prolonger sa durée de vie. Le nettoyage et le démoussage de la toiture sont les meilleurs moyens pour y parvenir. Mais quand et comment procéder à un nettoyage et démoussage de la toiture de sa maison ?

Pourquoi nettoyer et démousser la toiture ?

Au fil du temps, certaines parties de votre toiture noircissent ou verdissent signalant la présence de mousses, de lichens ou d’autres végétaux. Si vous n’intervenez pas, ils peuvent finir par recouvrir toute la surface de la couverture de votre toit (ardoises, tuiles, etc.). Ces micro-organismes se fixent sur votre toiture, surtout si la pente de celle-ci est faible et si vous avez une maison entourée d’arbres. Les lichens et les mousses privilégient la partie de la toiture la moins exposée au soleil et la plus riche en humidité. Autrement dit, la partie Nord ou Est de votre toiture sont propices au développement de ces végétaux. Et cela quel que soit le type de matériau : tuiles, ardoises, bac acier, plaques en fibre ciment.

Non seulement l’apparition de lichens et de mousses altère l’esthétique de votre toiture, mais ils représentent également un réel danger à moyen et au long terme, pour l’étanchéité de la couverture. En se gorgeant d’eau, ces végétaux peuvent occasionner des gelées. Ces dernières peuvent entrainer la fissure des matériaux les plus poreux sur laquelle elles sont fixées, comme les ardoises ou les tuiles. Les mousses peuvent également entraver la bonne évacuation des eaux de pluie, générant par la suite des infiltrations et des fuites. Vous devez donc ôter les végétaux sur votre toiture en menant des opérations de démoussage et d’entretien. Cela garantira la pérennité de la toiture de votre maison.

Quand démousser et nettoyer la toiture ?

Le démoussage et le nettoyage de la toiture doivent être réalisés au moins une fois par an, peu importe le type de matériau de la couverture (ardoises, tuiles, etc.). Pour ce qui est de la période idéale, elle reste le printemps. Durant cette période, vous pouvez inspecter votre toit après le passage de l’hiver, et de vous débarrasser des feuilles mortes et des débris qui ont pu envahir les gouttières. Une journée de beau temps, sans vents et sans pluie, est à privilégier pour cette opération de nettoyage et démoussage de la toiture.

Il vous est également possible d’effectuer un démoussage à l’automne, après que les feuilles des arbres soient tombées. En plus de pouvoir réaliser un entretien de la toiture de votre maison, vous pouvez également en profiter pour déboucher les gouttières et autres évacuations pluviales.

Quels sont les modes de démoussage pour la toiture ?

Dans un premier temps, inspectez le bas de votre toit, l’état de votre toiture et les points singuliers (cheminée, sortie de ventilation, fenêtre de toit). Ces endroits sont plus humides et pas toujours exposés au soleil, ce qui les rend favorables au développement des végétaux.

Ensuite, vous devez procéder en 2 étapes pour le démoussage de votre toiture :

  • Le nettoyage manuel à la brosse de la couverture est recommandé, quel que soit le type de matériau : ardoises, tuiles, etc.
  • L’application d’un produit anti-mousse : il s’agit d’un traitement curatif et préventif.

Il peut être tentant d’utiliser un nettoyeur à haute pression pour nettoyer la toiture, car celui-ci est simple d’utilisation. De plus, vous pouvez l’utiliser à distance sans avoir à marcher sur le toit. Toutefois, le nettoyeur risque d’endommager les ardoises ou tuiles si sa pression est mal ajustée. Il peut également y avoir des infiltrations d’eau sous les éléments de couvertures si vous n’utilisez pas correctement le nettoyeur. Cela peut occasionner des dégâts dans les pièces, dégradant ainsi l’étanchéité de la toiture et l’isolation de votre maison.

Réaliser un nettoyage et un démoussage manuel de la toiture ?

Vous devez prendre des précautions afin d’éviter d’endommager la couverture sous votre poids. Et si vous devez marcher sur la toiture de votre maison, faites attention, car elle peut être glissante. Faire appel à un professionnel qui dispose d’équipements adaptés pour le nettoyage et le démoussage de la toiture est fortement conseillé.

Pour gratter la mousse et les lichens, vous pouvez utiliser une brosse. Cette procédure d’entretien peut s’avérer nécessaire lorsqu’il y a présence de couche assez épaisse de végétaux indésirables sur le toit. Si vous avez une toiture en tuiles, vous pouvez utiliser des grattoirs spéciaux qui s’adaptent à ses ondes. Pour les toits en ardoises en revanche, vous devez privilégier la spatule tout en prenant soin de ne pas abimer les crochets d’ardoise.

Quelle que soit la technique utilisée, elle requiert un matériel et des produits adaptés. Une fois que vous avez enlevé les végétaux indésirables, vous pouvez procéder au rinçage de la toiture. Un professionnel privilégie le rinçage à l’eau, du haut vers le bas du toit, tout en veillant à ne pas obstruer les évacuations d’eau avec les débris végétaux.

Il existe également des techniques dites naturelles pour prévenir l’apparition et le développement des lichens et mousses. Vous pouvez, par exemple, tendre un fil de cuivre au sommet de la toiture de votre maison. Cette technique est toutefois à proscrire si le toit de votre maison contient des éléments en zinc, comme des gouttières en zinc par exemple. Il y a en effet une réaction chimique entre le cuivre et le zinc, entrainant la détérioration par corrosion de ce dernier. En plus, les eaux souillées provenant de vos gouttières sont inutilisables et peuvent être toxiques pour certains animaux.

Utiliser un produit anti-mousse

Les produits démoussants ou anti-mousse sont des produits chimiques. Depuis 2019, ils font partie des produits phytopharmaceutiques, tels que le glyphosate. Ces produits sont bien règlementés afin de protéger les hommes, les animaux et l’environnement. Et puisqu’il s’agit d’un produit chimique, il convient donc de bien lire l’étiquette et la notice avant toute utilisation.

Afin de traiter le toit contre la mousse, il est judicieux d’utiliser un démoussant. Il existe plusieurs types de produits anti-mousse. Certains d’entre eux s’appliquent directement, d’autres sont à diluer avec de l’eau. Vous pouvez également trouver des produits anti-mousse qui nécessitent un rinçage avec l’eau après leur application.

Les produits démoussants peuvent être à effet immédiat ou non, c’est-à-dire qu’ils peuvent prendre quelques jours. Cela dépend en effet de la concentration en molécule du produit anti-mousse, mais également de sa qualité. Ce type de produit peut laisser quelques traces sur la couverture. Ceux-ci disparaitront progressivement après un certain temps (quelques jours ou quelques semaines), sous l’effet du vent et de la pluie. La durée de disparition de ces traces varie en effet en fonction des conditions météorologiques et de l’exposition du bâtiment.

Quel est le prix d’un professionnel pour le nettoyage et le démoussage de la toiture ?

Pour le nettoyage de la toiture de votre maison, le prix dépend de sa qualité et des travaux à y réaliser. Vous devez prendre en compte le coût de la main-d’œuvre pour le nettoyage de base (brossage), le prix du nettoyage des gouttières et celui du produit démoussant. Certains professionnels peuvent également vous recommander l’utilisation d’un produit de traitement hydrofuge. Ce dernier vous permet d’imperméabiliser et de protéger les toitures les plus poreuses. En effet, certains matériaux comme le fibrociment ou la tuile perdent leur intégrité et deviennent poreux avec le temps. Il leur faut donc un traitement hydrofuge pour assurer leur pérennité. Cela augmentera le prix de votre projet, mais reste un bon investissement.

Pour l’application d’un produit hydrofuge, il est conseillé d’attendre quelques jours après le premier traitement anti-mousse, surtout si celui-ci met du temps à agir. Attendez qu’il n’y ait plus de traces du démoussant sur le toit de votre maison avant de l’appliquer.

Le prix d’un démoussage et d’un traitement hydrofuge varie entre 25 et 30 euros le m2. Ce tarif varie en fonction de la complexité du chantier, de la technique de démoussage, du produit de traitement hydrofuge, de l’accessibilité au toit et des zones à protéger. Afin de connaitre le budget alloué à votre projet, demandez aux professionnels un devis et la fiche technique des produits employés.

Vous pouvez profiter de cet entretien de la toiture de votre maison pour lui donner un coup de jeune. Il existe en effet des peintures de toiture ou des hydrofuges colorés qui vous permettent de rembellir le toit de votre maison. Ces produits répondent à des critères et certifications assurant leur efficacité en matière d’étanchéité.

Peut-on démousser soi-même sa toiture ?

Il est tout à fait possible de réaliser vous-même le nettoyage et le démoussage de la toiture de votre maison. Vous aurez besoin d’une échelle stable, disposant d’une hauteur adaptée. Assurez-vous qu’elle soit bien calée au sol afin d’éviter tout basculement ou glissade. Pensez à vous équiper de harnais de sécurité qui vous protègera en cas de chute. Pour la chaussure, optez pour un modèle anti-dérapant, car le toit peut s’avérer glissant.

D’une part, vous n’avez pas toujours besoin de monter sur le toit pour effectuer le nettoyage et démoussage du toit de votre maison. Vous pouvez en effet utiliser un pulvérisateur muni d’une lance télescopique. Celui-ci vous permet d’atteindre le sommet du toit sans devoir y monter. Pensez également à protéger les plantations à proximité, et les vitrages des fenêtres de toit des produits pulvérisés.

Bien que vous faites vous-même le nettoyage et le démoussage de la toiture de votre maison, cette tâche n’est pas gratuite. À moins d’en posséder un, vous devez vous procurer d’un pulvérisateur qui vous coûtera entre 20 et 500 euros. Ajoutez à cela le prix du produit démoussant qui val entre 50 et 70 euros le bidon de 30 litres. Cette quantité vous permet de traiter environ 150 m2 de toiture. Si vous préférez un anti-mousse à diluer, cela vous coûtera environ 100 euros le bidon de 5 litres. Cela vous permettra de concevoir jusqu’à 100 litres de démoussants à appliquer, soit jusqu’à 500 m2 de toiture traités.