Gros oeuvre

Pose de fenêtres : les 3 étapes à suivre

Par Christelle , le 16 août 2021 — 6 minutes de lecture

L’installation d’une fenêtre à neuf ou la rénovation d’un ancien châssis est une opération relativement délicate. C’est en principe une activité réservée à des professionnels de la menuiserie. Cependant, si vous êtes un bricoleur averti, vous pouvez monter une fenêtre sans grande difficulté. Pour ce faire, vous devez respecter certaines étapes importantes. De plus, vous devez également faire preuve de technicité pour éviter les erreurs. Voici nos conseils pratiques.

Menuiserie : le matériel et les outils nécessaires à la pose d’une fenêtre

Pour réussir votre installation de fenêtre, qu’il s’agisse d’une rénovation ou de la pose d’un nouveau châssis, vous aurez besoin du matériel et des outils suivants :

  • fenêtre,
  • joint silicone spécial extérieur,
  • tasseaux,
  • fond de joint,
  • matériel d’équerrage,
  • cales,
  • mastic détergent pour mousse isolante,
  • visseuse,
  • perceuse,
  • niveau à bulle,
  • scie à métaux.

Ces outils et le matériel nécessaire peuvent varier en fonction du type de pose (à neuf ou en rénovation). Vous pouvez choisir votre nouvelle fenêtre parmi les différents modèles disponibles sur Windowrama.fr, la boutique en ligne d’un spécialiste des fenêtres PVC, alu et bois. Vous trouverez également dans la boutique en ligne divers accessoires comme les volets, les centres, les croisillons et les isolants. Ce spécialiste de la menuiserie met aussi en vente différents modèles de portes (portes de garage et portes d’entrée).

pose de fenêtres

La pose d’un nouveau châssis de fenêtre

Pour un bricoleur averti, la réussite de la pose d’une nouvelle fenêtre peut se faire en trois étapes relativement faciles.

Étape 1 : préparation de la pose

La première chose à effectuer lors d’une pose de fenêtre est de vérifier la compatibilité de la taille de la fenêtre avec les dimensions du tableau. Pour cela, vous devez prendre les mesures de l’espace réservé et les comparer aux dimensions de votre nouvelle fenêtre. Ensuite, vérifiez à l’aide d’un niveau à bulle les appuis de la fenêtre et procédez au réglage des aplombs. Enfin, placez le joint d’étanchéité sur toutes les parties en contact, entre la maçonnerie et la menuiserie.

Étape 2 : mise en place de la fenêtre

Le montage de la fenêtre commence par l’installation des pattes de fixation. Pour ce faire, vous devez retirer les ouvrants de la fenêtre un à un et installer une poignée sur la fenêtre. Ceci vous permet de l’enlever du bâti afin de faciliter sa manipulation.

Ensuite, vous devez monter le dormant dans le tableau de la fenêtre et repérer les points de fixation. Mettez le mastic en silicone et le fond de joint sur les joints de votre menuiserie pour garantir leur étanchéité. N’hésitez pas à utiliser des cales en bois pour stabiliser le cadre si nécessaire. À l’aide d’une perceuse, faites des trous au niveau des points de fixation repérés sur la maçonnerie.

Enfin, vous devez utiliser une visseuse pour fixer les pattes ou chevilles de fixation dans le mur et sur le dormant. Après cela, vous pouvez poser la nouvelle fenêtre dans le châssis (tel qu’elle était montée lors de l’achat) et procéder à sa fixation.

Étape 3 : finition

Une fois votre nouvelle fenêtre installée dans le cadre, vous devez vérifier l’état de la fermeture des ouvrants. Fixer la poignée avec des vis pour faciliter les manipulations de la fenêtre.

pose de fenêtre en rénovation

La pose d’une fenêtre en rénovation

La pose d’une fenêtre en rénovation demande beaucoup plus de travail que la pose à neuf.

Étape 1 : préparation de la pose

Avant de commencer les travaux d’installation, vous devez prendre les mesures de votre ancien châssis sur la hauteur de passage. Notez les plus petites mesures prises et achetez une nouvelle fenêtre conforme à ces dimensions.

Ensuite, vous devez nettoyer proprement l’ancien dormant avant le montage du nouveau. Pour ce faire, enlever en premier tous les mastics autour de la fenêtre. Utilisez un ciseau de menuiserie si le mastic est très vieux et difficile à enlever à main nue.

Après l’enlèvement des joints d’étanchéité, sortez l’ancienne fenêtre à l’aide d’une scie de façon sectionnée. Nettoyez proprement le tableau de la fenêtre en y enlevant tous les débris de l’ancienne installation. Dépoussiérez soigneusement l’ancien dormant. Vous pouvez également le traiter avec un produit insecticide ou désinfectant.

Avant de placer de nouveaux joints d’étanchéité, veuillez vérifier l’état de la maçonnerie. Effectuez des opérations de calfeutrage si vous remarquez des trous, des fissures ou des ouvertures dans le dormant. Par ailleurs, clouez un tasseau pour combler la différence des niveaux de feuillure.

Étape 2 : mise en place de la fenêtre de remplacement

Une fois que la préparation de la pose est terminée, vous pouvez commencer le montage de la nouvelle fenêtre. À cet effet, commencez par l’installation du cadre de la fenêtre de remplacement. Vous pouvez utiliser des attaches métalliques pour placer des cales sur ses côtés afin de garantir sa stabilité. Comparer les diagonales des dormants de la fenêtre pour vérifier leur équerrage. À l’aide du niveau à bulle, vérifiez le niveau de la traverse basse de la fenêtre et réglez les aplombs.

Installez ensuite le nouveau dormant. Assurez-vous que le nouveau châssis permette l’isolation thermique et acoustique de la fenêtre de remplacement.

Ensuite, appliquez le fond de joint pour assurer l’étanchéité entre le dormant et le bâti. Utilisez le mastic de silicone pour fortifier l’étanchéité de l’ensemble « dormant-bâti ». Pour ce faire, déposez le mastic de silicone autour de la fenêtre et sur le fond de joint.

Enfin, vous pouvez passer à la fixation du nouveau châssis. En fonction de votre décoration, optez pour des pattes de fixation ou des chevilles de châssis. Placez les chevilles « spécial châssis » de façon équidistante sur la fenêtre. À l’aide d’une visseuse, fixez correctement les chevilles de châssis. Remontez les ouvrants de la nouvelle fenêtre comme ils étaient lors de l’achat.

Étape 3 : finition

Pour finir le montage de votre fenêtre en rénovation, utilisez d’abord une scie pour découper les parties des cales qui débordent. Ensuite, placez des profils d’habillage et de finition. Enfin, appliquez le joint de silicone sur toutes les jonctions des profils d’habillage et de la maçonnerie. Donnez de la liberté au profil d’habillage en bas de l’extérieur de la fenêtre. Ceci facilite la ventilation de l’ancien dormant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.