Gros oeuvre

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une toiture à deux pans ?

Par Nicolas , le 30 août 2022 , mis à jour le 2 septembre 2022 — 8 minutes de lecture
Toiture à deux pans

En France, la toiture à deux pans figure parmi les types de toits les plus populaires pour les maisons individuelles. Elle est non seulement économique, mais s’adapte également à tous les styles de maisons. Voici les caractéristiques, les avantages et les inconvénients d’une toiture à deux pans.

Toiture à deux pans : Les caractéristiques

Également appelée toiture à deux versants, la toiture à deux pans est une forme de toit en pente simple très répandue en France. Elle est constituée de deux versants qui peuvent avoir ou non la même surface. Les pans s’appuient sur les murs de pignon afin de former un profil en V renversé qui caractérise le toit à deux pans. Ce dernier peut être droit ou brisé, selon l’inclinaison choisie. Au sommet du toit, une ligne de faîtage joint les deux versants de la toiture.

Pour information, le faîtage correspond au sommet de deux pans de la toiture. C’est un élément essentiel pour garantir la solidité ainsi que l’étanchéité de la toiture, pour toutes les conditions d’expositions.

La pente d’une toiture à deux pans

La pente d’un toit à deux versants est sujet à des règles locales d’urbanismes. Selon les DTU toiture (documents techniques unifiés), un toit à deux pans doit avoir au minimum 15° d’angle d’inclinaison. L’angle de la pente dépend de plusieurs facteurs : matériaux de couverture, localisation géographique, hauteur du pignon, etc. À titre d’exemple, si votre maison se situe dans une pluvieuse, l’inclinaison des toitures doit être plus forte afin d’assurer une étanchéité optimale.

La couverture du toit à deux pans

À l’instar de la pente d’une toiture à deux pans, la couverture est également soumise à des règles locales d’urbanismes. Vous devez ainsi vous référer à la règlementation afin de choisir le matériau de couverture de votre toit à deux pans, car il en existe plusieurs, tels que les tuiles en terre cuite, le zinc, le béton ou l’ardoise.

Si les ardoises séduisent par leur esthétique, le zinc et le bac acier profitent d’une légèreté et d’une durabilité remarquable. Quant au béton, il se démarque par son étanchéité supérieure aux autres matériaux tandis que les tuiles garantissent une meilleure isolation du toit.

La charpente d’une toiture à deux pans

Pour soutenir un toit à deux pans, vous avez le choix entre deux types de charpentes : la charpente traditionnelle et la charpente à fermette. La forme traditionnelle est dotée d’une structure en bois solide. Elle permet d’avoir un large espace entre son support et la couverture, ce qui rend possible l’aménagement de vos combles.

La charpente à fermette, quant à elle, est faite de bois industriel d’où son autre appellation charpente industrielle. Elle est facile à poser, car la majorité de l’assemblage est réalisée en usine. Cela rend la charpente à fermette plus économique que l’ossature en bois. En revanche, les chevrons se rapprochent dans ce type de structure, ce qui limite l’espace aménageable.

Quels sont les avantages de la toiture à deux pans ?

Si le toit à deux pans est très populaire en France, c’est grâce à ses innombrables avantages. Au-delà du gain d’espace et de l’accessibilité qu’elle offre, la toiture à double pente affiche également d’autres atouts.

Gain d’espace

Le toit à deux pans vous permet d’avoir des combles aménageables si vous optez pour une charpente traditionnelle en bois.

Économique

Étant plus simples à mettre en œuvre, les toits à deux pans nécessitent un budget de construction moindre par rapport à celui des toits plats ou des toits à quatre pans.

Efficace

La toiture à double pente permet un écoulement optimal des eaux pluviales grâce à l’angle que forment les pans par rapport à la faîtière. Vous pourrez ainsi vous fier à la durabilité et à l’étanchéité de votre toiture en cas d’intempérie.

Compatible avec tous les types de matériaux de couverture

Si vos règles locales d’urbanismes vous le permettent, vous pouvez choisir n’importe quel matériau de couverture pour votre toit à deux pans : bac acier, ardoise naturelle, tuile béton, ardoise artificielle, tuile en terre cuite, zinc, chaume.

Polyvalente

La toiture à deux pans s’adapte à tous les styles architecturaux : maison contemporaine, maison traditionnelle, chalet, etc.

Facilite l’isolation de la toiture

Dans le cadre d’une rénovation, il vous est possible de réaliser une isolation de toiture par l’extérieur. Pour ce faire, il suffit de poser la couverture de la toiture sur une couche d’isolant thermique ou d’appliquer une couche d’isolant sur la couverture.

Vous pouvez également poser une isolation intérieure avec ce type de toit. Au niveau du prix, c’est beaucoup plus avantageux que l’isolation par l’extérieur, mais elle vous fait perdre de volume dans vos combles.

Pratique et simple d’entretien

Pour récupérer de l’eau de pluie pour un usage ultérieur, la toiture à double pente reste très pratique. Il suffit de relier votre gouttière au récupérateur d’eau afin de disposer suffisamment d’eau pour arroser votre jardin et vos plantes.

Économie d’énergie

Le toit à deux pans dispose d’un angle d’inclinaison parfait pour une installation de panneaux solaires. Ces derniers offriront de meilleurs rendements, ce qui vous permet de réduire le montant de vos factures d’électricité.

Quels sont les inconvénients du toit à deux pentes ?

Bien qu’il soit très populaire et apprécié, le toit à pente double ne présente pas que des avantages, mais a également quelques inconvénients.

Isolation

Bien que les toits à double pente permettent l’isolation par l’extérieur comme par l’intérieur, la surface de la toiture en contact avec l’extérieur est toutefois non négligeable. Cette situation complique le système d’isolation et rend votre maison plus sensible aux intempéries. L’installation d’un chauffage performant et l’intervention d’un professionnel peuvent donc s’avérer nécessaires. Cela risque d’augmenter le budget nécessaire à votre projet de construction.

Combles perdus

Dans le cas d’une charpente à fermette, il vous sera impossible d’aménager vos combles à moins d’effectuer une rénovation de la toiture. Pour cela, vous devez modifier la charpente afin de créer l’espace dans vos combles.

Manque d’originalité et peu de possibilités de décoration

Être populaire ne signifie pas toujours être esthétique ou parfaitement décoré. En effet, le toit à double pente manque d’originalité par rapport au toit plat ou au toit à quatre pans. Toutefois, il existe des solutions pour le rendre moins banal et agréable à regarder. À titre d’exemple, vous pourrez ajouter des éléments tels qu’un épi de toit ou girouette. Vous pourrez également associer deux pans en les plaçant plus haut que les pentes précédentes.

Quel budget prévoir pour une toiture à pente double ?

Le prix d’un toit à double pente varie en fonction du type de couverture, de la charpente et bien sûr des dimensions du toit. Afin d’obtenir le meilleur prix, demandez des devis auprès de plusieurs couvreurs qualifiés.

Prix de la couverture

Le prix de la couverture d’un toit à deux pans dépend largement des matériaux choisis. À titre d’exemple, les tuiles en béton peuvent vous coûter entre 25 et 40 euros, les tuiles en terres cuites entre 20 et 65 euros et le bac acier entre 10 et 40 euros. Si vous optez pour le zinc, prévoyez entre 35 et 90 euros. L’ardoise vous coûte en moyenne entre 65 et 120 euros et le chaume environ 5 euros la botte. Ajoutez à ce budget le prix de la main-d’œuvre qui oscille entre 20 et 150 euros.

Coût de la charpente et de l’isolation

Selon le type de charpente et le bois utilisé, les travaux peuvent vous coûter entre 30 et 100 euros. Comptez également entre 30 et 100 euros pour l’intervention d’un charpentier.

Avant calculer le budget nécessaire aux travaux, pensez également à prendre en compte le prix de l’isolation de la maison. Pour cela, comptez entre 100 à 270 euros par mètre carré pour une isolation par l’extérieur : à partir de 22 euros pour un comble perdu et entre 35 et 80 euros pour un comble aménagé. Pour ne rien oublier, il est conseillé de demander un devis incluant tous les détails liés aux travaux à réaliser.