Finance & investissement

Est-il possible de financier un projet de construction sans apport ?

Par Nicolas , le 2 septembre 2021 — 7 minutes de lecture
projet de construction d'une maison

Le financement d’un projet immobilier (achat de terrain, construction d’une maison) va généralement de pair avec la souscription d’un crédit immobilier. Un tel projet nécessite un investissement conséquent presque impossible à réaliser, dans la majorité des cas, avec uniquement votre apport personnel. Néanmoins, ce dernier peut être indispensable pour obtenir un crédit immobilier.

Est-il possible d’obtenir un crédit immobilier sans apport pour un projet de construction ?

De nos jours, les conditions relatives à un financement sont devenues plus endurcies. C’est pourquoi l’apport est devenu un point primordial. Dans le cas où vous souhaitez financer votre projet de construction avec un apport, de nombreuses banques pourront vous suivre.

Pour la construction d’une maison, les frais de notaire ne concerneront que votre terrain. Ainsi, ils seront moins importants que dans le cas d’un achat d’une maison dans l’ancien. En plus, vous payerez également de moindres frais d’agence. Ainsi, pour le financement de ces frais, votre apport personnel est indispensable. Pour qu’une banque donnée vous accorde un financement pour votre projet de construction de maison, vous devez détenir l’apport relatif à ces frais.

Nous tenons à souligner que le crédit immobilier ne pourra pas financer ces frais, il ne concernera que votre future maison. Après l’obtention d’un crédit de la part d’une banque, et dès lors votre habitation construite, la totalité du financement doit être mobilisée pour votre maison et votre terrain. À part l’apport initial obligatoire pour les frais d’agence et les frais de notaire, vous pouvez également prévoir un apport supplémentaire.

Par exemple, si votre projet de construction coûtera 100 000 €, les frais d’agence et le frais de notaire pourraient valoir dans les 7 500 €. Ainsi, afin d’obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque, vous devez prouver qu’un apport personnel de 7 500 € est possible.

Financement d’un projet de construction sans apport personnel : Comment faire ?

Vous ne pouvez pas obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque donnée sans le moindre apport personnel. Mais si vous tenez vraiment à un financement de projet de construction sans apport, les frais d’agence et les frais de notaire nécessitent tout de même une épargne mise de côté.

Nous tenons à souligner que s’il y avait un souci (décès, accident de la vie ou séparation), et que si vous devez revendre rapidement la maison que vous venez de faire construire, il se peut que son prix de vente soit beaucoup moins important que le reste du montant à débourser pour votre prêt. Que ce soit pour les emprunteurs ou les banques, le fait de financer les frais d’agence et les frais de notaire avec votre apport personnel est beaucoup plus rassurant. Si jamais vous allez devoir revendre votre habitation, vous n’aurez pas à vous préoccuper d’un éventuel prêt bancaire.

Pour que vous puissiez mieux comprendre nos propos, reprenons notre exemple de départ. Pour financer votre projet de construction sans apport, vous allez devoir demander un crédit immobilier de 107 500 €. Et si par la suite, vous allez revendre la maison à 100 000 €, vous devrez supporter des mensualités pour le remboursement des 7 500 € restants.

Apport pour le financement d’un projet de construction : Comment le constituer ?

Un apport financier donné est de l’argent disponible que vous pourrez débloquer sur votre compte bancaire. Il s’agit de liquidités, et le fait de détenir du patrimoine, une maison ou un appartement ne pourra pas remplacer votre apport financier pour un projet de construction. Afin de le constituer, vous avez plusieurs alternatives possibles.

L’épargne

Premièrement, quand vous le pouvez, vous pouvez avoir recours à une épargne. Grâce à cette dernière, la banque pourra s’assurer que vous mettez de l’argent de côté. Il s’agit d’une garantie pour votre future capacité de remboursement du crédit immobilier.

Le PEE (Plan d’Épargne Entreprise)

Cette seconde alternative est également intéressante pour constituer l’apport financier de votre projet de construction ou d’acquisition de maison. Mais il doit s’agir de votre résidence principale. Nous tenons à préciser qu’un plan d’épargne entreprise contiendra votre épargne salariale. Bloquée, celle-ci ne devrait être accessible qu’après 5 ans au minimum.

En revanche, vous pouvez anticiper le déblocage de votre épargne salariale pour un projet de construction de votre résidence principale. Et sachez que les sommes que vous retirez du plan d’épargne entreprise ne seront pas imposées.

La donation

 Enfin, vous pouvez constituer l’apport financier pour votre projet de construction via la donation. N’hésitez pas à parler de votre grand projet à des membres de votre famille. Vos grands-parents, vos parents, ou vos arrière-grands-parents pourraient vous aider. Nous aimerions souligner que la réglementation en vigueur de nos jours vous permettra de recevoir une dotation pouvant atteindre les 100 000 € de la part d’un parent pour votre projet de construction de résidence principale.

Le prêt à 110 %

Si vous souhaitez financer votre projet immobilier sans apport, vous pouvez bénéficier d’un prêt à 110 % auprès d’une banque donnée. Grâce à cet emprunt, vous pourrez assurer le financement de toute la valeur de votre future maison, et celui de ses frais annexes (agence, notaire et dossier). Actuellement, de plus en plus de banques proposent le prêt à 110 % qui est surtout prisé par les particuliers primo-accédants. Si vous remplissez les critères suivants, vous pourrez bénéficier de ce prêt :

  • Un saut de charge modéré : pour bénéficier du prêt à 110 %, il faut que la différence entre votre loyer actuel et vos mensualités de remboursement soit modérée. Sachez que les banques vérifient que cette différence soit la plus minimale possible.
  • Une situation professionnelle pérenne : sachez que la majorité des banques préfèrent accorder le prêt à 110 % aux clients en profession libérale ou en CDI. Vous aurez également plus de chance à obtenir ce prêt immobilier pour votre projet de construction si vous avez une certaine ancienneté dans une profession ou au sein d’une entreprise.
  • Des garanties : en général, le prêt à 110 % pour un projet de construction est accordé aux clients acceptant de payer une hypothèque ou une caution.
  • Un reste à vivre suffisant : enfin, les banques s’intéressent également à votre reste à vivre avant de vous accorder le prêt à 110 %. Il s’agit de la somme d’argent qui restera à votre disponibilité après que vous ayez réglé vos mensualités. Vous devez absolument préserver un niveau de vie correct afin de bénéficier de ce prêt pour votre projet de construction. Et il ne faut absolument pas que vous soyez à découvert le 15 de chaque mois à cause d’un crédit immobilier en cours.

Le remplacement de l’apport personnel avec les prêts aidés

Certaines banques sont plus souples vis-à-vis des primo-accédants. Si vous en faites partie, c’est compréhensible que vous ne puissiez pas réaliser un apport personnel. Ainsi, vous pourrez profiter des coups de pouce accordés par des organismes spécifiques et des banques. Ils pourront remplacer votre apport personnel pour un projet de construction de maison.

Vous pouvez prétendre aux prêts complémentaires suivants :

  • Le PTZ+.
  • Le PAS.
  • Le prêt conventionné.
  • Et le crédit 1 % logement