Rénovation intérieure et décoration

Les différents types de placo à connaître

Par Christelle , le 29 août 2022 — 9 minutes de lecture
placo

Le placo est l’un des matériaux les plus utilisés dans le cadre de travaux d’aménagement intérieur. Également appelé placoplâtre, cette plaque de plâtre est souvent utilisée pour le doublage de mur, le faux plafond, etc. Elle se décline en plusieurs variantes et épaisseurs selon ses caractéristiques : placo isolant, placo hydrofuge, placo acoustique, etc. Il est important de les distinguer afin de faire le bon choix, car chaque type de placo correspond à une utilisation bien précise. Nous faisons le point sur les différents types de placos.

Les différents types de plaques de placo

Comme énoncé plus haut, les plaques de placo se déclinent en plusieurs formats et types. Ce sont des matériaux faciles à découper et à manier qui se fixent rapidement. Elles vous permettent d’obtenir une surface lisse. Les plaques de placo reçoivent un traitement de finition leur permettant d’apporter de nouvelles propriétés dédiées à votre sécurité et à votre confort.

Le placo standard

Il s’agit du modèle de plaque de placo le plus utilisé dans le domaine de la construction. Le placo standard est une plaque de plâtre simple, qui se distingue par sa couleur grise.

Ce type de placo convient à la création d’une cloison, pour séparer une pièce lors de l’aménagement intérieur. Vous pouvez également réaliser un faux plafond ou doubler un mur avec le placo standard.

Le placo hydrofuge

Également appelé placomarine, le placo hydrofuge reçoit un traitement spécifique contre l’humidité lors de sa fabrication. Il s’agit d’un traitement non toxique permettant à la plaque de respirer afin d’éviter l’apparition de tâches ou de champignons. Grâce à ce traitement, ce modèle est 5 fois plus résistant à l’humidité qu’une plaque de placo standard. On le reconnait plus facilement avec sa couleur verte.

Les plaques de placo hydrofuge s’utilisent particulièrement dans les pièces soumises à des projections d’eau ou les pièces humides de la maison. Elles conviennent parfaitement à la création de cloisons séparatives ou d’une paroi de douche dans votre salle de bain. Vous pouvez également réaliser un doublage de mur ou un faux plafond dans votre salle d’eau ou cuisine avec ce type de placo. Son utilisation vous permet d’éviter que votre cloison ne s’effrite et de limiter le développement de moisissures dans les pièces peu ventilées de votre maison.

Le placo isolant

Les plaques de placo isolant intègrent un isolant telles que la laine de verre ou la laine de roche. Cela permet d’améliorer sa performance acoustique et donc de la pièce où vous l’installerez. Il se présente généralement en bleu.

Les caractéristiques de la plaque et l’épaisseur de l’isolant qui le compose vont également influencer sa résistance thermique.

Vous pouvez utiliser le placo isolant comme faux plafond, doublage de mur ou encore cloison de séparation. Il vous permet de réduire la pollution sonore dans votre logement jusqu’à 50%, selon l’épaisseur de la plaque.

Le placo ignifuge

De couleur rose, ce type de placo correspond au placoplâtre coupe-feu de type PPF ou F. Concrètement, le placo ignifuge vous permet de retarder la propagation des flammes en cas d’incendie.

Il existe deux catégories de placo ignifuge :

  • La plaque de placo ignifuge M0 : ce modèle est incombustible.
  • Et la plaque de placo ignifuge M1 : ce modèle est ininflammable.

Ce matériau a été spécialement conçu pour les pièces exposées à une forte chaleur et aux flammes. Grâce à ses propriétés coupe-feu, il vous permet de prévenir les risques d’incendie. Vous pouvez utiliser le placo ignifuge comme doublage des murs entourant vos équipements de chauffage (la cheminée, la chaudière, le poêle à bois, etc.). Vous pouvez également le poser sur le mur derrière votre plaque de cuisson afin de limiter les risques d’incendie dans votre cuisine.

Les autres variantes de plaque de placo

Il existe également d’autres types de plaque de placo pour réaliser une cloison séparative, un faux plafond ou un doublage de murs. Ces autres modèles de placoplâtre peuvent être adaptés à des besoins très spécifiques et utilisés sur des chantiers complexes. Parmi ces autres variants de plaque de placo, on peut citer :

  • Le placo pliant : plus facile à mettre en œuvre, le placo pliant peut se replier sur lui-même.
  • Le placo à haute dureté : ce type de placoplâtre est renforcé et adapté aux pièces exposées à de fortes impactes.
  • Le placo cintrable : il profite d’une grande malléabilité permettant d’obtenir différentes formes. C’est le type de placo idéal pour la création de cloisons arrondies.
  • Le placo Activ’Air : ce modèle vous permet d’assainir l’air, il convient surtout aux chambres.
  • Le placo BA6 : d’une épaisseur de 6 mm avec des bords arrondis, ce modèle est surtout utilisé pour la décoration.
  • Le placo BA10 : ce modèle de plaque de 10 mm aux bords arrondis est également préconisé pour la décoration
  • Le placo BA13 : ce matériau convient surtout à la création de doublage de murs, de faux plafond, de cloison ou de contre-cloison. Son épaisseur est de 13 mm et il a les bords arrondis.
  • Le placo BA 15 : cette plaque fait 15 mm d’épaisseur et est dotée des bords arrondis. Vous pouvez l’employer afin de réaliser un doublage sur rail ou créer des cloisons importantes.
  • Le placo BA 18 : son épaisseur de 18 mm vous permet d’améliorer la performance d’une pièce en matière d’isolation. Il a également les bords arrondis.
  • Le placo BA25 : il s’agit d’un modèle de placoplâtre aux bords arrondis, dont l’épaisseur fait 25 mm. Il est préconisé dans le cadre d’une rénovation ou d’aménagement des pièces soumises à des risques importants d’incendies.

Quel type de placo choisir pour quel projet ?

Afin de choisir la bonne plaque de placo pour votre projet, vous devez vous intéresser aux caractéristiques de chaque modèle de placo, mais vous devez également comprendre vos besoins en fonction de la pièce de destination. Mieux vaut bien s’informer pour éviter tout mauvais choix.

Alors, quel type de placo correspond à votre projet ? Vous trouverez la réponse à cette question dans le tableau comparatif ci-dessous :

Type de placo Caractéristiques du placo Projet adapté
Standard
  • Résistance moyenne.
  • Bon rapport qualité-prix.
  • Couleur grise.
  • Doublage de murs.
  • Cloison de pièce sèche.
  • Faux plafond.
Hydrofuge
  • Grande résistance à l’eau et à l’humidité.
  • Couleur verte.
  • Salle de bains.
  • Cave.
  • Cuisine.
  • Sellier.
  • En dessous des fenêtres.
Ignifuge
  • Permet de contenir le feu.
  • Ignifugé.
  • Couleur rose.
  • Bâtiment accueillant du public.
  • Pièces présentant un risque accru d’incendie.
  • Parties communes des résidences.
Isolant phonique
  • Isolation phonique optimale.
  • Haute densité.
  • Couleur bleue.
  • Chambre.
  • Salon.
Isolant thermique
  • Non résistant à l’humidité.
  • Isolant thermique.
  • Très épais.
  • Chambre.
  • Pièce de vie.
  • Salon.

Quel est le prix d’un placo ?

Le prix des placoplâtres varie en fonction du type de plaque et de l’épaisseur choisie.

Prix d’une plaque de plâtre BA13

Il s’agit du variant le plus classique du placo. Les plaques de plâtre BA13 sont les moins chères du marché. En effet, un placo BA13 de type standard coûte en moyenne 8 euros pour une plaque de 1,20 mètre sur 2,60 mètres, soit environ 2,5 euros par mètre carré, hors pose. Les tarifs pour ce type de placo ne dépassent jamais les 4 euros par mètre carré.

Prix d’un placo hydrofuge

Un placomarine coûte 2 à 4 fois plus cher qu’un placo standard. Si vous optez pour ce type de produit, comptez entre 5 et 8 euros le mètre carré.

Prix d’un placo isolant

Pour une plaque de plâtre phonique, le prix du mètre carré se situe en moyenne entre 10 et 15 euros, hors pose. Quant aux plaques de placo de type isolant thermique, le prix s’élève entre 15 et 20 euros par mètre carré, pose non incluse.

Prix d’un placo ignifuge

Sans la prise en compte du coût de la main-d’œuvre, le prix d’une plaque de placo ignifuge se situe entre 9 et 15 euros.

Prix d’un placo Activ’Air

Si vous optez pour ce type de plaque de plâtre afin d’améliorer la qualité de l’air ambiant dans votre chambre ou votre salon, prévoyez entre 6 et 8 euros par mètre carré, hors pose.

Prix d’un placo pliable

Devez-vous poser une plaque de plâtre dans une pièce peu accessible ? Le placo pliable est le produit qu’il vous faut, car il peut être plié avant sa pose. Pour ce variant, il faut comptez en moyenne entre 10 et 15 euros par mètre carré.

Quel budget prévoir pour la pose d’un placo ?

Il faut savoir que les tarifs indiqués précédemment sont ceux du placo seul. Vous devez prévoir des frais supplémentaires pour la pose : prix des matériaux, location d’un lève-plaque (si vous la posez seul), et les rémunérations d’un artisan (si vous confiez les travaux à un plaquiste). Si vous n’avez aucune connaissance en pose de placo, il est fortement recommandé de faire appel à un artisan qualifié.

Les tarifs des plaquistes varient en fonction de la difficulté des travaux, du type de placo à poser, du professionnel sollicité, etc. En moyenne, le prix de la main-d’œuvre pour poser du placo se situe entre 15 et 50 euros. Pour obtenir le meilleur prix, n’hésitez pas à demander des devis auprès des plaquistes de votre région.