Rénovation intérieure et décoration

Plomberie : les questions à se poser avant sa mise en place

Par Nicolas , le 3 août 2021 — 6 minutes de lecture
Plomberie

La plomberie est un élément primordial et indispensable dans une maison. La plomberie assurera notamment l’évacuation d’eaux usées et la réception d’eau propre dans votre maison. Avant sa mise en place, vous devez vous poser certaines questions portant entre autres sur la fiabilité de l’installation. Dans cet article, nous vous délivrons toutes les questions que vous devez vous poser dans la mise en place de votre plomberie.

Quel système de plomberie choisir pour sa maison ?

Premièrement, le choix du système de plomberie pour votre habitation va dépendre de divers critères :

  • Le terrain (sol rocheux ou dalle en terre-plein).
  • Les diverses strates du logement (vide sanitaire, plancher, etc.).
  • Votre type de maison. 
  • Vos attentes et besoins personnels.
  • Et votre budget.

Plomberie pour une maison : Quel schéma utiliser ?

Le schéma de plomberie pour votre maison va conditionner le positionnement de la tuyauterie au sein de votre structure. Vous avez notamment 2 plans au choix.

Le plan « en repiquage »

Il s’agit du plan idéal pour la mise en place d’une plomberie dans votre maison à étages. Avec ce schéma, une colonne montante va recevoir l’eau conduite par une nourrice principale. Puis, elle assure la distribution de l’eau vers les nourrices secondaires qui se situeront sur chaque étage de votre maison. Et vos équipements de plomberie seront alors connectés avec ces nourrices secondaires. Nous tenons à préciser que la mise en place d’une tuyauterie en repiquage est plutôt compliquée. Et ce schéma de plomberie pourrait être victime de divers désagréments (coups de bélier, baisse de débit, etc.).

Le plan de la « pieuvre hydraulique »

Ce second schéma est quant à lui plus adapté à une maison de plain-pied. Pour l’eau froide de votre habitation, un tube appelé « nourrice » est relié au dispositif de comptage extérieur du système. Puis, ce tube assure la distribution simultanée de l’eau vers chaque appareil de plomberie de votre maison. Et la distribution s’effectue avec autant d’équipements que de tuyaux. Pour ce qui est de l’eau chaude, le dispositif de comptage extérieur est remplacé par un chauffe-eau. Nous tenons à préciser que le schéma de plomberie de la pieuvre hydraulique est peu onéreux en plus d’être facile à installer. En plus, vous ne risquez aucune perte de débit avec ce système.

Pour les canalisations de la plomberie, quel matériau utiliser ?

3 principaux matériaux sont surtout utilisés pour les canalisations d’une maison individuelle. Mais certains foyers utilisent également d’autres matériaux.

Le cuivre

Nous vous conseillons d’utiliser le cuivre puisqu’il est à la fois solide, recyclable et fiable. Le cuivre a également une grande résistance en plus de supporter des pressions hydriques très élevées. Tous ces avantages expliquent pourquoi ce matériau est présent dans nos habitations depuis de nombreuses années. En revanche, les travaux de mise en oeuvre des canalisations en cuivre sont assez compliqués. Les professionnels concernés ont besoin d’acquis solide et de divers outils pour ce faire.

Le PER (PolyEthylène Réticulé)

En second lieu, vous pouvez opter pour du PER à haute densité pour les canalisations de la plomberie de votre maison. Ce matériau et surtout prisé pour sa rapidité et sa facilité de montage. Cependant, vous devrez acheter les systèmes de raccordement au sein d’une seule enseigne puisqu’ils sont spécifiques à chaque marque. Aucune norme n’est pré-établie pour les dimensions.

Nous tenons également à préciser que les tuyaux en polyéthylène réticulé s’altèrent quand ils sont exposés à la lumière. Ainsi, nous vous conseillons de les installer dans des encastrements ou des coffrages. Enfin, ce matériau permettra aux canalisations de votre plomberie de réduire les nuisances sonores, et de ne pas s’entartrer.

Le multicouche

Ce dernier matériau est un intermédiaire entre le PER et le cuivre. Grâce à son âme en aluminium, votre tuyau sera résistant et étanche à l’oxygène. Puis, le multicouche est entouré de 2 couches de PER. Ces dernières le protègent de la corrosion tout en réduisant son entartrage.

Par contre, tout comme les tuyaux en PER, ceux en multicouche se déclinent en dimensions variables pour chaque fabricant. Et ce matériau de canalisation pour plomberie nécessite des outils spécifiques pour ses travaux de mise en place. Enfin, le multicouche coûte moins cher que le cuivre.

Les autres matériaux

Vous pouvez également opter pour d’autres matériaux en ce qui concerne la tuyauterie pour la plomberie de votre maison :

  • Le cuivre chromé est parfait pour l’alimentation des appareils sanitaires. Il est notamment facile à courber, et sa finition chromée attire de nombreux foyers.
  • La fonte solide est intéressante puisqu’elle est silencieuse. En revanche, sa manipulation n’est pas très aisée.
  • Le plastique rigide PEX résiste à toutes les températures, tout comme le cuivre.
  • L’acier résiste très bien aux agressions chimiques et mécaniques.
  • Le PVC est le matériau de canalisation parfait afin d’évacuer les eaux usées de votre maison.
  • Et le PPR (PolyPropylène Random) est intéressant en tuyauterie de plomberie afin de transporter de l’eau froide et chaude. Ce matériau est également très robuste. Il peut transporter des matériaux corrosifs et de l’air comprimé.

Travaux d’installation d’une plomberie : Quel budget prévoir ?

Tout d’abord, sachez que le prix global des travaux d’installation de la plomberie pour votre maison ne peut pas être résumé par une fourchette exhaustive et précise. Le coût des travaux dépend des besoins de votre maison, de la superficie de votre habitat, des conditions pécuniaires de la communauté, etc. Ainsi, afin de connaître exactement le prix des travaux de mise en place de votre plomberie, vous devrez demander un devis auprès d’un professionnel.

Toutefois, nous allons vous donner la moyenne du prix des travaux d’installation de plomberie dans la majorité des maisons en France. La mise en place d’une installation sanitaire coûte entre 9 000 et 15 000 euros. Nous tenons à souligner que ce prix concerne tous les travaux, de la pose des premiers tuyaux jusqu’à l’installation des derniers éviers. Enfin, sachez que, quelle que soit la plomberie que vous souhaitez mettre en place, cette installation fait partie des éléments les plus chers en termes d’édification de logement.