Construction

Quel est le coût de la construction d’une maison en brique ?

Par Christelle , le 22 avril 2022 — 8 minutes de lecture
maison en brique

La brique en terre cuite compte parmi les matériaux de construction les plus anciens et les plus utilisés. Fabriquée à partir de mélange d’argile, elle est séchée puis cuite à température élevée. Ce processus de fabrication engendre une couleur variée, le plus souvent orangée, donnant un aspect naturel et chaleureux aux façades de votre maison. Une large variété de briques est présente sur le marché. Les briques diffèrent selon leur type, leurs formes et leur couleur, mais également leurs prix. Alors, combien faut-il prévoir pour la construction d’une maison en brique ?

Pourquoi choisir la brique pour la construction d’une maison ?

Ce n’est pas pour rien que la brique fait partie des matériaux de construction préférés des Français. Elle présente de nombreux atouts, dont :

  • Un bon rapport qualité/prix : bien que la brique soit un peu plus onéreuse que le parpaing, ce dernier nécessite toutefois la pose d’un isolant plus important, ce qui fait grimper le prix final.
  • Des propriétés isolantes : la brique détient naturellement un pouvoir isolant. Ainsi, l’installation d’une isolation épaisse n’est pas forcement nécessaire pour atteindre la performance thermique et phonique voulue.
  • Une excellente résistance : la brique est un matériau solide et quasiment immuable. De plus, elle est incombustible et résistante à l’humidité, ce qui confère une grande longévité à votre maison.
  • Un faible besoin d’entretien : la brique n’a pas besoin d’être entretenue régulièrement contrairement au bois.
  • Une maison très esthétique : la brique donne du cachet aux façades de votre maison.
  • Un matériau écologique : les briques sont à base de matériaux naturels et recyclables, comme l’argile, le sable et l’eau.

Quels sont les différents types de briques qui existent ?

Pour votre projet de construction de maison, vous n’aurez que l’embarras du choix puisqu’il existe une large gamme de briques. Utilisé depuis de nombreux millénaires, ce matériau de construction n’a jamais cessé d’évoluer afin de mieux s’adapter aux besoins des architectures modernes qui deviennent de plus en plus exigeantes.

Les briques sont disponibles dans différentes gammes de formats, de coloris, dont les techniques de pose sont particulières pour la construction d’un mur ou autres finalités. Ainsi, le type de brique choisi sera un élément déterminant du prix de construction de votre maison neuve. Les différents modèles disponibles sur le marché sont les suivants :

  • La brique traditionnelle (brique pleine ou brique rouge) : il s’agit de la forme la plus ancienne. Ce type de brique à base de terre cuite est conçu à partir d’un mélange d’argile (rouge et vert) et d’un peu de sable. Elle est ensuite séchée, puis cuite à 1 200 °C. La brique rouge est à la fois respirante, isolante, durable et écologique. Son coût moyen est estimé entre 70 et 100 euros par mètre carré, pose incluse.
  • La brique monomur : elle est conçue à partir de microalvéoles qui stockent l’air. Ainsi, l’imperméabilité et la capacité d’isolation des briques monomur sont améliorées. Ce modèle est très prisé dans les travaux de murs porteurs. Le prix d’une brique monomur tourne autour de 80 euros / m2, pose comprise.
  • La brique creuse : il s’agit du modèle le plus courant. La brique creuse est également conçue en terre cuite, et est pourvue de perforation, ce qui la rend plus légère qu’une brique pleine. Malgré cela, les briques creuses restent un bon isolant. De plus, elle vous permet de construire vos murs intérieurs ou extérieurs, que ceux-ci soient porteurs ou non. Pour vos murs en brique creuse classique, prévoyez environ 50 euros / m2, pose incluse.
  • La brique réfractaire : elle est particulièrement résistante à la chaleur, ce qui est parfait pour la conception de votre four à bois, du cheminé, ou d’être installé derrière un poêle. La brique réfractaire est très peu utilisée pour la construction de murs, car elle coûte plutôt cher. Son prix moyen est estimé à 150 euros / m2, avec la pose.
  • La brique de parement : elle est conçue à base de terre cuite ou de matériaux reconstitués. La brique de parement est destinée au revêtement extérieur, puisqu’il s’agit d’un matériau de décoration. Vous pourrez donner du style à votre maison avec ce type de brique, tout en renforçant l’isolation thermique de votre logement. Son prix s’élève entre 50 et 90 euros / m2, avec la pose.
  • La brique de verre : elle est plutôt utilisée pour la construction de cloison. La brique de verre apporte plus de luminosité et du style aux pièces de votre maison. Pour ce modèle, comptez environ 200 euros / m2, main-d’œuvre et fourniture incluses.

Quels sont les autres éléments impactant le prix de construction d’une maison en brique ?

En plus du modèle de brique sélectionné, de nombreux paramètres peuvent également faire varier le prix final de votre projet de construction de maison neuve :

  • La configuration de votre maison : pour une surface équivalente, une maison plain-pied vous coûtera moins cher qu’une maison à étage. Il y a en effet un écart de 200 euros / m2 entre ces deux configurations de maison.
  • Le style de votre maison : le prix de construction d’une maison traditionnelle en brique est 20% moins cher que celui d’une maison contemporaine en brique.
  • Le niveau de finition de votre maison en brique : le type de finition et de matériaux utilisé peut également faire grimper le devis de votre projet. En revanche, si vous misez sur le haut de gamme (une salle de bain de luxe, des portes et fenêtres triples vitrage, une toiture en ardoise, etc.), votre maison gagnera en confort, en esthétique et en performance d’isolation. Cela peut ensuite réduire votre consommation d’énergie, un budget non négligeable sur le long terme. À la revente, votre maison aura un bon côté.
  • La zone géographique de votre projet de construction : construire en région parisienne n’engendre pas les mêmes frais qu’en province. Par exemple, en région parisienne le prix moyen de construction de maison est aux alentours de 1 450 euros par m2, tandis que dans le Nord de la France, le m2 coûte environ 1 250 euros , 1 300 euros / m2 en Aquitaine ou encore environ 1 200 euros / m 2 en région Centre-Val de Loire. Il en va de même pour le prix du terrain et de la main-d’œuvre.
  • Le type de votre terrain : votre terrain est-il prêt à bâtir ou nécessite-t-il encore des travaux de terrassement ? Dans ce dernier cas, il vous faudra ajouter quelques milliers d’euros dans votre budget de construction de maison en brique.
  • Le type de livraison : vous pouvez opter pour une livraison hors d’eau d’air. Dans ce cas, le constructeur se charge uniquement des travaux de gros œuvre (fondation, maçonnerie, sol, etc.). Il faudra ensuite que vous réalisiez vous-même les travaux de second œuvre (cloison, isolation, eau, électricité, etc.), mais également des finitions. Ce mode de construction vous coûtera moins cher qu’une livraison clé en main. Cette dernière coûte en effet 300 à 400 euros / m2, en plus qu’une livraison hors d’eau et d’air.

Une maison en brique : quelles sont les aides au financement ?

Certaines aides au financement peuvent faire baisser le prix final de votre projet de construction de maison neuve en brique :

  • Le Prêt à taux zéro (PTZ) : ce dispositif vous permet de bénéficier d’un financement sans devoir payer le moindre intérêt. Pour y avoir droit, il vous faut respecter un certain plafond de revenu et ne pas avoir été propriétaire dans les 2 années précédant votre demande.
  • Le prêt Action Logement : il est accessible aux salariés. Certaines entreprises privées proposent à ses collaborateurs des prêts immobiliers à taux réduits afin de les aider à financer leur projet de construction de maison.
  • Le prêt à l’accession sociale (PAS) : il s’agit d’un prêt immobilier à taux d’intérêt plafonné, dont la durée de remboursement est comprise entre 5 à 30 ans. Le PAS est accessible aux futurs propriétaires ayant un revenu modeste. Afin d’en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions de ressources.
  • Le dispositif Pinel : si vous mettez en location votre maison neuve, ce dispositif vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux. Ces avantages varient de 12 à 21 % du coût du projet, en fonction de la durée de la location.