Aménagement intérieur

Quel est le coût de l’installation d’un dispositif anti-effraction d’une porte d’entrée ?

Par Nicolas , le 13 janvier 2022 — 8 minutes de lecture
sécurité porte

Nombreux sont les foyers victimes de cambriolage et qui se font dérober des objets de valeurs en France. Ce phénomène ne cesse de s’aggraver chaque année et le chiffre grimpe. Il convient donc de bien sécuriser sa maison afin d’empêcher toute tentative d’intrusion de personne malveillante dans son domicile.

La plupart des voleurs s’introduisent dans un foyer par la porte d’entrée. Cette dernière constitue un des points les plus vulnérables d’une maison. Il faut songer à la sécuriser en priorité : blindage de porte, installation d’un dispositif de verrouillage performant, ajout de serrure de sécurité, vitrage anti-effraction, etc. Passons en revu les différentes solutions pour améliorer la sécurité de votre foyer et surtout celle de votre porte d’entrée.

Les solutions anti-effraction pour le renforcement de la sécurité d’une porte d’entrée

Plus le temps de résistance à l’effraction de votre porte d’entrée est long, plus votre chance de dissuader les cambrioleurs de partir est importante. Ainsi, vous êtes tenu de renforcer la sécurité de la porte d’entrée de votre maison. L’installation de certains dispositifs de sécurité peut s’avérer donc nécessaire. Pour cela, nombreuses solutions s’offrent à vous, telles que :

  • Le blindage de la porte d’entrée.
  • La serrure de haute sécurité.
  • Le bloc-porte blindé.
  • Les dispositifs de verrouillage.
  • Le vitrage anti-effraction.
  • Les protections de porte.
  • Le judas.
  • Le système domotique.
  • La caméra de surveillance.
  • Et l’alarme.

L’installation d’un bloc-porte blindée ou blindage de porte d’entrée

Afin d’optimiser la sécurité de votre logement, vous devez renforcer votre porte d’entrée. Avoir une porte d’entrée blindée est le moyen le plus efficace pour bien protéger votre foyer des individus malintentionnés. Pour cela, il existe deux possibilités, à savoir :

  • Le blindage de votre porte d’entrée déjà existante.
  • Ou le remplacement de celle-ci par une porte blindée.

Côté prix, l’installation d’une porte blindée est très onéreuse. Prévoyez un budget compris entre 2 000 et 5 000 euros rien que pour le prix de la porte blindée, hors pose. De plus, une porte blindée est peu esthétique, ce qui peut impacter l’aspect intérieur et extérieur de votre maison. De ce point de vue, le blindage de la porte d’entrée existante est donc plus avantageux.

Pour le blindage de porte d’entrée, le prix dépend toutefois de la technique de renforcement mis en œuvre. Dans tous les cas, le blindage de la porte consiste à installer une double tôle d’acier qui améliorera la résistance à l’effraction de votre porte. La technique de blindage de porte à plat est ce qui coûte le moins cher, soit environ 1 000 euros. Quant à la technique de blindage fourreau, celle-ci est estimée entre 2 000 et 3 000 euros.

À noter que non seulement les deux solutions précédentes renforcent la sécurité, mais améliorent également votre confort. En effet, le blindage d’une porte ou l’installation d’une porte blindée vous permet d’améliorer grandement l’isolation thermique et phonique de votre porte d’entrée.

La pose d’une serrure de sécurité

La plupart des cambrioleurs sont des spécialistes du crochetage de serrure. De ce fait, renforcer la résistance à l’effraction de la serrure de votre porte d’entrée devient primordial. Pour être en conformité aux normes de sécurité, installez une serrure certifiée A2P. Ensuite, rajoutez une serrure à 3 points d’ancrage ou plus, si votre portefeuille vous le permet. Une serrure à 5, 7 ou 9 points sera parfaite pour une protection efficace. Pour le prix, prévoyez entre 20 et 650 euros pour une bonne serrure à haut niveau de sécurité.

Le niveau de résistance à l’effraction d’une serrure de porte varie d’un modèle à l’autre. Pour en choisir un, tout dépend de votre budget et du niveau de sécurité recherchée en sachant que :

  • Une serrure certifiée A2P a une résistance à l’effraction de moins de 5 minutes.
  • Celle certifiée A2P* (1 étoile) peut résister entre 5 et 10 minutes.
  • Une serrure certifiée A2P** (2 étoiles) offre une résistance de 10 à 15 minutes.
  • Quant à la serrure certifiée A2P*** (3 étoiles), elle peut aller jusqu’à 30 minutes de résistance.

La serrure A2P 3 étoiles est ce qu’il a de mieux sur le marché en termes de niveau de résistance à l’effraction.

L’ajout d’un dispositif de verrouillage

Afin d’optimiser la sécurité de votre logement, il vous est possible d’installer d’autres dispositifs de verrouillage en plus des serrures multipoints.

  • Le verrou : il s’agit d’une façon simple, mais efficace pour sécuriser la porte d’entrée de sa maison. Le verrou est très courant, avantagé par son prix plus ou moins accessible. En effet, le prix d’un verrou se trouve entre 3 et 230 euros, selon sa qualité.
  • Le cylindre : il peut-être arraché à l’aide d’un pied-de-biche. En revanche, un cylindre à clé non copiable équipé d’un double panneton ne cèdera pas aussi facilement. Pour le prix, ce type de dispositif anti-effraction peut vous coûter entre 4 à 400 euros en fonction du modèle, de la marque et du niveau de gamme.
  • La serrure électronique : plutôt plus onéreux que les autres dispositifs anti-effraction précédents, le prix moyen d’une serrure électronique se situe entre 120 et 1 200 euros. Vous avez le choix entre deux types de serrures électroniques : standard ou biométrique. Cette dernière coûte un peu plus cher que l’autre, ce qui reflète le niveau de protection de chaque modèle.

L’installation de protections de porte d’entrée

La sécurisation de la porte d’entrée ne se limite pas seulement au niveau du blindage et du verrouillage. Les différents composants de votre porte doivent également être renforcés, notamment le cadre, les paumelles, les gonds et le bâti. Afin de dissuader et de retarder l’effraction d’un cambrioleur, songez à doter la porte d’entrée de votre maison de :

  • Encadrement métallique : il vous permet de renforcer le cadre de votre porte d’entrée. Son prix est estimé entre 500 et 700 euros.
  • Paumelles renforcées : il coûte à partir de 9 euros.
  • Gonds renforcés : le prix de cette protection est de 4,5 euros minimums.
  • Barre de seuil : elle est très utile lorsque les cambrioleurs se servent de pied-de-biche pour s’introduire dans votre logement. Vous pouvez vous en procurer dès 2,5 euros.
  • Cornière anti-pince : elle permet également de lutter contre le vandalisme au pied-de-biche. En effet, l’installation d’une cornière anti-pince comble l’espace vide entre le cadre et la porte. Son prix avoisine les 35 euros.

À noter que les prix moyens que nous vous avons fournis n’incluent pas encore la pose de ces dispositifs d’équipements anti-effraction.

La pose d’un vitrage anti-effraction

Pour s’introduire chez vous, les cambrioleurs chercheront toujours le point faible de votre maison. Une porte ou une fenêtre vitrée peut être une aubaine pour eux. Il convient donc de renforcer vos portes et fenêtres vitrées en y posant un vitrage anti-effraction. Ce dernière est beaucoup plus résistant, ce qui retardera l’effraction de plusieurs minutes, voire dissuader les voleurs. Pour vous procurer un vitrage anti-effraction, prévoyez un budget minimum de 120 euros/m2, hors pose.

L’œilleton ou judas

Le judas vous permet de contrôler vos visiteurs et d’éviter ainsi les tentatives d’intrusion dans votre foyer. Cependant, il n’est efficace que si vous êtes présent dans votre maison. Le prix moyen d’un judas est à partir de 5 euros et peut aller jusqu’à 270 euros.

La surveillance d’une maison à l’aide d’un système domotique

En France, le système domotique séduit de plus en plus de particuliers. Il vous permet à la fois de surveiller votre domicile à distance et de simuler une présence dans votre maison. Vous pouvez en effet simuler l’ouverture et fermeture de volet ou encore l’allumage ou l’extinction de la lumière dans une pièce précise. Non seulement le système domotique fait croire au cambrioleur la présence d’une personne à votre domicile, mais vous met en alerte également en cas d’intrusion.

Le prix d’un système domotique est plutôt onéreux, mais il reste toutefois très efficace. Le devis d’installation d’un tel système dépend des différentes options souhaitées. Pour affiner votre budget, adressez une demande de devis à un professionnel.

La mise en place d’une caméra de surveillance et d’alarme

La plupart du temps, le déclenchement de l’alarme fait fuir les cambrioleurs. Quant à la caméra de surveillance, celle-ci permet d’identifier le voleur à l’aide de l’enregistrement vidéo. Le prix d’une alarme varie de 20 à 1 400 €, en fonction du modèle, de la marque et la technologie qu’il intègre.