Energie, domotique & habitat durable

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une pompe à chaleur ?

Par Nicolas , le 14 août 2022 — 6 minutes de lecture
Une famille à côté de l'installation de la pompe à chaleur de leur maison

Dans la majorité des cas, les Français utilisent du chauffage électrique ou du chauffage au gaz. Mais force est de constater que de plus en plus de Français optent pour une pompe à chaleur. La pompe à chaleur est un système de chauffage essentiellement alimenté par des énergies renouvelables. L’installation de ce type de chauffage permet donc d’être plus indépendants pour chauffer sa maison.

La pompe à chaleur : c’est quoi ?

La pompe à chaleur, en abrégé PAC, est un appareil thermodynamique, utilisant l’énergie renouvelable. La PAC est utilisée comme une chaudière pour chauffer un logement ou une maison, mais elle peut également servir de climatisation et rafraîchir la maison en été.

Une pompe à chaleur, ou une thermopompe, est composé de :

  • Une unité extérieure, qui est le système permettant à l’appareil d’aspirer les calories de l’air ;
  • Une unité intérieure, composée d’un circuit qui emmagasine la chaleur captée par l’unité extérieure.

Pour que votre appareil de chauffage utilisant l’énergie renouvelable soit performant, le système d’une PAC doit comprendre :

  • Un système d’évaporation, qui récupère les calories
  • Un système de compression, qui augmente la pression du gaz
  • Un condenseur, qui distribue la chaleur du gaz à l’air ambiant ou à l’eau
  • Un détendeur, qui abaisse la pression du fluide

Il est également à savoir les principaux types de pompe à chaleur :

La PAC Air – Air utilise un système qui capte les calories de l’air extérieur, et qui insuffle la chaleur dans votre logement. Ce système n’est pas raccordé avec votre chauffage central.

La PAC Air – Eau récupère également l’énergie provenant de l’air extérieur, mais la chaleur qu’elle capte se propage dans votre circuit hydraulique. L’énergie est donc transmise à votre chauffage, ainsi qu’à votre circuit d’eau chaude : ballon d’eau chaude, plancher chauffant, radiateur à eau.

La PAC Eau – Eau est un système de chauffage qui va chercher directement de la chaleur dans la nappe phréatique. La chaleur est ensuite distribuée dans le réseau d’eau chaude. Ce système est le mieux adapté pour alimenter un radiateur à eau, un plancher chauffant, etc.

La pompe à chaleur : quels sont ses avantages ?

La PAC devient de plus en plus tendance en termes de système de chauffage de logement, et ceci grâce notamment aux nombreux avantages considérables qu’elle procure, qu’elle soit un système Air-Air, Air-Eau, ou Eau-Eau.

La pompe à chaleur consomme moins d’énergie

Étant donné qu’une PAC fonctionne à l’énergie renouvelable pour chauffer votre maison, il est logique qu’elle consomme moins d’énergie qu’une chaudière classique. En effet, la principale source d’énergie d’une pompe à chaleur est l’air extérieur, une énergie gratuite et disponible en permanence. De plus, les composants de ce système de chauffage sont peu énergivores, ce qui se fait sentir sur votre facture d’électricité.

L’installation de la pompe à chaleur est facile

L’un des avantages qui font que les pompes à chaleur sont à la mode est que leur installation est facile, qu’elle soit en neuf ou en rénovation. La PAC Air-Air par exemple, peut s’installer soit en split, fixée au mur, soit gainée à travers les faux plafonds.

La PAC offre de bonnes conditions d’utilisation

Non seulement les pompes à chaleur sont faciles à installer dans votre maison, mais elles sont également agréables et faciles à utiliser au quotidien. En effet, si une chaudière au bois ou au fioul dégage une odeur qui peut déranger, l’installation et l’utilisation de la PAC vous évitent cette gêne. En effet, puisque son énergie provient des calories captées par le système extérieur à travers l’air, aucune odeur de fioul ou de bois ne se propage dans votre logement.

De plus, le système de la PAC permet de maintenir la température de façon durable dans une pièce de la maison. Avec une pompe à chaleur Air-Air, il est tout à fait possible d’inverser le système et de rafraîchir la maison pendant l’été, certaines pompes à chaleur Air-Eau sont également réversibles.

La PAC a moins d’empreintes carbone

Le système de la pompe à chaleur utilise l’air extérieur comme matière première, une énergie 100 % naturelle et renouvelable. Ainsi, l’installation des pompes à chaleur permet de diminuer l’impact environnemental du chauffage de la maison. Même si son fonctionnement nécessite l’utilisation de l’électricité pour ses composants, il est clair qu’elle est moins énergivore que les chaudières classiques.

La pompe à chaleur est éligible aux aides financières

Et oui, suivant le programme « Coup de Pouce Chauffage », l’installation des pompes à chaleur Air-Eau peut faire l’objet d’une demande d’aides financières, sous conditions préalables fixées par l’État.

La pompe à chaleur : quels sont ses inconvénients ?

Pour vous fixer sur votre projet d’installation d’une PAC pour le chauffage de votre logement, vous devez également connaître ses inconvénients.

L’unité extérieure de la PAC est bruyante

À l’intérieur de la maison, l’appareil offre un confort d’utilisation considérable. En revanche, l’unité extérieure de la PAC peut être bruyante et peut gêner le voisinage. Le bruit d’une pompe à chaleur peut être inconfortable, alors il arrive que certaines copropriétés interdisent strictement l’installation des PAC.

Le prix d’une PAC peut être élevé

L’installation d’une PAC dans votre maison représente en effet un investissement important. Vous devez compter environ 1 500 euros pour une PAC Air-Air, et entre 12 000 euros et 15 000 euros pour une PAC Air-Eau. Même si cette dernière est éligible aux aides financières octroyées par l’État, elle reste un investissement conséquent vu le prix qu’il faut mettre.

La performance de la PAC varie suivant la température de la maison

Même si la durée de vie d’un tel appareil est très intéressante, c’est-à-dire entre 15 à 20 ans, sous conditions d’entretien régulier, l’un de ses inconvénients peut être sa performance. En effet, selon les modèles que vous aurez choisis, les pompes à chaleur sont moins performantes lorsque la température tombe à -10 °C ou -20 °C. Dans ces cas, il est préférable de compléter le système avec un système de chauffage d’appoint, ou l’installation d’une chaudière relais.