Rénovation intérieure et décoration

Réparation de fenêtre : le coût des travaux

Par Christelle , le 17 janvier 2022 — 7 minutes de lecture
fenêtre cassée

Un remplacement d’une fenêtre peut être nécessaire lorsque celle-ci n’assure plus son rôle d’isolant. Quant à la vitre cassée, au joint abimé, aux ouvrants gonflés, au dormant endommagé, etc., nul besoin de changer toute la menuiserie. Une simple réparation de la fenêtre devrait suffire. Certes, le prix est moins cher que de changer la fenêtre tout entière. Toutefois, le coût de ces travaux varie en fonction de l’ampleur des dégâts. Faisons le tour du coût que peut représenter la réparation d’une fenêtre.

Qu’est-ce qui peut faire varier le prix de la réparation d’une fenêtre ?

Le matériau utilisé pour la fabrication de la fenêtre

Élément déterminant du prix de la réparation d’une fenêtre, le matériau utilisé peut être plus ou moins facile à réparer. Par exemple, une pièce en métal est plus difficile à remplacer qu’une pièce de bois, notamment au niveau des raccords. Par conséquent, le devis sera différent en fonction du matériau de votre fenêtre qu’elle soit en bois, en PVC ou en aluminium. Ainsi, lorsque vous demandez le prix de réparation de votre fenêtre à un artisan ou autre professionnel, n’oubliez pas de spécifier le matériau.

Le type de la fenêtre à réparer

Certains types de fenêtres tels que les portes-fenêtres ou les fenêtres de toit sont particulièrement très techniques à réparer. Ainsi, le prix de la réparation s’annonce plus élevé, car les travaux sont plus difficiles et spécifiques.

La partie endommagée de la fenêtre

La partie abimée de votre fenêtre influence également le devis de la réparation. En effet, une fenêtre est divisée en plusieurs parties, à savoir :

  • Le dormant : il s’agit de la partie fixe de votre fenêtre.
  • La vitre : le vitrage d’une fenêtre peut être simple, double ou triple selon la performance thermique et acoustique recherchée.
  • L’ouvrant est la partie mobile de votre fenêtre, il s’agit de celle qui s’ouvre.
  • La quincaillerie : la poignée, la charnière ou les gonds d’une fenêtre peuvent également être endommagés ou cassés.

Quel est le prix de réparation d’une fenêtre par rapport à son matériau ?

Les caractéristiques d’une fenêtre en bois ne sont pas les mêmes que celle en PVC ou en alu. Cela implique forcément une variation au niveau du prix. Pour vous faire une idée de combien les travaux peuvent vous coûter, voici à quoi vous devez vous attendre (fournitures et main-d’œuvre comprises) :

  • Pour une fenêtre en bois, comptez entre 40 et 500 euros. L’écart est très important, mais vous devez tenir compte de l’essence de bois, de la peinture et du vernis.
  • Pour une fenêtre en PVC, le coût de réparation est estimé entre 200 et 900 euros. Moins modulable que le bois, la réparation d’une fenêtre en PVC implique souvent le changement d’une plus grande partie, mais pas seulement la partie abimée.
  • Pour une fenêtre en aluminium, le prix de réparation dépasse généralement celui en bois. Le coût varie en fonction de la qualité d’isolation thermique de votre fenêtre.

Quel est le prix de réparation d’une fenêtre suivant la partie endommagée ?

Une fenêtre est divisée en deux grandes parties : le dormant et l’ouvrant. Chaque partie peut représenter plusieurs types de réparation.

Le dormant d’une fenêtre : le prix de réparation

Un dormant de fenêtre abimé ou déformé requiert l’intervention d’un professionnel afin de le réusiner. Le prix de cette opération s’élève à environ 150 euros, matériaux inclus. En revanche, un dormant de fenêtre très abimé qui nécessite d’être enlevé doit faire l’objet d’un remplacement. Dans une telle situation, votre sécurité et votre confort sont en jeu. Mieux vaut donc prévoir le changement du dormant puisque le prix est presque pareil.

L’ouvrant d’une fenêtre : le prix de réparation

Souvent plus facile à réparer que le dormant, l’ouvrant d’une fenêtre peut être déposé lors de l’intervention. Prévoyez environ 80 euros pour un rebouchage sur place au mastic. Si la réparation nécessite la dépose de l’ouvrant de la fenêtre, le prix peut grimper jusqu’à 200 euros, matériaux et main-d’œuvre compris.

Quel est le prix de réparation d’une fenêtre par rapport aux éléments à rénover ?

La quincaillerie est la partie la plus sollicitée lors de l’ouverture et fermeture de votre fenêtre. Les mécanismes d’ouverture sont mis à rude épreuve et doivent être régulièrement entretenus afin d’optimiser sa fluidité. Parfois, il suffit de graisser cette partie pour assurer un bon fonctionnement, quel que soit le type de votre fenêtre.

Les mécanismes d’ouvertures des fenêtres peuvent également rencontrer des problèmes de type grincement, blocage, etc. Faire appel à un artisan pour le graissage de la charnière ou de la serrure vous revient à environ 25 euros, produits inclus. Cependant, cette opération est assez simple et facile que vous pouvez réaliser vous-même.

Par contre, des paumelles qui nécessitent d’être changées demandent un peu de connaissance en bricolage. Une paumelle vous coûtera approximativement entre 1 et 40 euros la pièce, selon la qualité du produit. Quant au remplacement des serrures et des gonds, l’intervention est facturée autour de 50 euros par un artisan.

Quel est le coût de réparation d’une vitre de fenêtre ?

L’isolation du vitrage et la qualité du verre influent fortement le prix de réparation de la vitre d’une fenêtre de votre maison. Voici à quoi peut ressembler le coût de l’opération en fonction du type de vitrage de votre fenêtre :

  • Plus facile et moins chère, la réparation d’une fenêtre à simple vitrage avoisine les 60 à 80 euros / m2.
  • Le double vitrage, quant à lui, se décline en 3 types. La réparation d’une fenêtre à double vitrage de type standard est estimée entre 80 et 120 euros / m2. Par contre, il faut compter entre 140 et 180 euros / m2 pour la réparation d’une fenêtre à double vitrage avec isolation phonique renforcée et environ 120 à 200 euros / m2 pour un double vitrage à sécurité renforcée.
  • La réparation d’une fenêtre à triple vitrage coûte à partir de 190 euros / m2.

Les tarifs ci-dessus comprennent la fourniture et la pose du verre. Attention, la mise en place d’un verre de meilleure qualité que celui cassé n’est pas toujours possible. En effet, la feuillure destinée à recevoir la vitre peut vous empêcher d’installer un vitrage plus performant et de meilleure qualité.

À qui s’adresser pour la réparation d’une fenêtre de sa maison ?

Que ce soit un problème sur le dormant ou l’ouvrant de votre fenêtre, un menuisier est le professionnel le mieux qualifié pour les travaux de réparation. Il saura également vous guider lors du choix des matériaux (bois, verre, quincaillerie, etc.). Pour connaitre le devis de la réparation de votre fenêtre, vous pouvez lui adresser votre demande.

Toutefois, si les fenêtres de votre maison concernent précisément la quincaillerie, vous pouvez également faire appel à un serrurier. De même pour une vitre cassée, vous pouvez contacter un vitrier.