Matériaux et équipements

Tout savoir sur l’échafaudage suspendu

Par Nicolas , le 26 mars 2021 , mis à jour le 16 juillet 2021 — 6 minutes de lecture
échafaudage suspendu

Un échafaudage qui ne repose pas sur le sol est une structure qui tient avec des câbles. Il sert souvent sur les chantiers de construction et de rénovation. Ce système permet aux ouvriers d’effectuer des travaux en hauteur sur un chantier. Il existe différents types d’échafaudage : le pliant et le roulant. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’échafaudage suspendu, la suite vous en apprendra davantage.

Qu’est-ce que l’échafaudage suspendu ?

Appartenant à la famille des échafaudages fixes, l’échafaudage suspendu reste quand même une construction un peu différente des autres types. Il s’agit d’une structure maintenue par suspension ou par fixation. En réalité, c’est le type de fixation qui détermine s’il faut qualifier la construction d’échafaudage de type volant ou de type console.

L’échafaudage suspendu est utilisé dans plusieurs types de travaux en hauteur. Pour une utilisation en toute sécurité, son installation nécessite certaines qualifications et mesures précises de l’utilisateur. Il faut aussi qu’il soit bien conçu pour limiter les risques de chute.

Le premier type d’échafaudage suspendu est maintenu en l’air grâce à des câbles ou des élingues très solides d’une construction. Sur un chantier, il est fixé à un pignon de mur ou à une souche de cheminée. Avec ce type d’échafaudage, le déplacement s’effectue verticalement, de bas en haut, sur une façade. Nous recommandons, pour un plus grand confort pendant l’utilisation, de prévoir des levages motorisés ou manuels.

Pour ce qui est de l’échafaudage suspendu de types console, il est un ensemble de structures tubulaires, de planchers, de plinthes et de garde-corps. Cette construction est fixée dans une pièce de charpente comme des consoles, des appuis muraux et des crosses. En fonction de l’utilisation sur le chantier, ce type d’échafaudage suspendu peut être fixé par ancrage en traversant le mur, ou par une implantation derrière la panne d’une charpente.

Bien que ces deux types d’échafaudages suspendus semblent différents par leur fixation, ils restent tout de même similaires sur le plan des utilisations dont ils font l’objet.

Comment mettre en place l’échafaudage suspendu ?

Sachez que la conception de ce type de structure de travail doit être faite par un ingénieur. L’échafaudage suspendu doit être fixé au bâtiment au fur et à mesure que vous allez en hauteur. Quand il s’agit d’un échafaudage mobile, il serait préférable de penser à mettre des stabilisateurs si vous êtes à plus de 2 mètres, pour plus de sécurité. La conception de l’échafaudage doit nécessairement répondre aux exigences de la réglementation en vigueur.

Des informations sur les catégories des matériaux, des caractéristiques de tous les éléments, ainsi que les coefficients de charge et les coefficients de sécurité doivent faire partie du plan. Vous devez également y faire apparaître les procédures de montage, de démontage, et de déplacement.

Certaines règles sont à respecter afin de mettre l’utilisateur et son entourage en toute sécurité. Vous devez nécessairement délimiter une zone de sécurité. Nous vous recommandons d’utiliser un ruban pour indiquer clairement que les accès aux alentours de l’échafaudage sont restreints. Nous vous recommandons également d’installer une échelle ou des rampes pour éviter les blessures et chutes éventuelles qui pourraient survenir.

Veillez à ne jamais surcharger votre échafaudage. Pour maintenir sa stabilité dans le but d’une meilleure sécurité, trois moyens de suspension porteurs sont nécessaires. Il doit comprendre au moins une plateforme qui fait une taille de 75 cm de large. Pour une plus grande sécurité sur le chantier, nous vous conseillons de porter un équipement de protection comme des casques et harnais. Plus la hauteur en mètres devient importante, plus l’utilisation d’un harnais s’impose. L’idée, c’est éviter d’être victime d’une chute mortelle.

Bien que le but de l’échafaudage soit une aise dans le déplacement, nous recommandons de ne pas bouger la structure quand une personne s’y trouve. Il est aussi préférable de ne pas passer en dessous quand une personne s’en sert. Faites usage de bottes adhérentes pour ne pas glisser, et portez des gants. Ils sont très utiles pour les travaux et pour monter l’échafaudage suspendu. Intégrez des éléments de soutien indépendants à votre structure pour que la défaillance de l’un n’affecte pas les autres.

Vous devez enfin penser à nettoyer votre échafaudage. Un résidu liquide sur la plateforme ou sur les cadres peut entraîner une chute. Pour limiter les risques, il serait préférable de ne pas en laisser traîner. Pour une sécurité optimale, surtout quand les travaux nécessitent une utilisation de produits corrosifs, de matériels de meulage, le siège d’une sellette doit mesurer au minimum 60 cm de long et 25 cm de large. Pour le soutien, vous aurez besoin d’un câble d’un diamètre minimum de 0,9 cm.

Quels sont les avantages de l’échafaudage suspendu ?

Un échafaudage suspendu est une structure qui ne repose pas au sol. Il est utilisé pour les travaux d’entretien, de réparation ou de construction, et sert à transporter des matériaux en hauteur. Qu’il soit en console ou volant, il présente une grande stabilité bien qu’il ne soit pas fixé au sol.

L’utilisation d’un échafaudage suspendu permet de faciliter tous les types de travaux sous la charpente, en façade ou en bordure de toit. Vous pouvez aussi vous en servir pour un travail au niveau des corniches et des angles muraux. Ce type d’échafaudage peut servir, peu importe l’état du terrain ou de l’emplacement du bâtiment. Pour les travaux en hauteur, l’échafaudage suspendu est une excellente solution.

Avec ces échafaudages, les ouvriers jouissent d’une meilleure sécurité pour leur travail sur le chantier. L’échafaudage suspendu assure une certaine sérénité grâce à plusieurs dispositifs tels que les :

  • plateaux, aussi appelés platelages, continus et jointifs avec une largeur supérieure ou égale à 0,70 x 0,90 m. Les plateaux possèdent des plinthes et des dispositifs anti-soulèvement ;
  • garde-corps rigides qui ont une hauteur minimum de 1 mètre ;
  • filets de protection anti-gravats.

Ces nombreux avantages des échafaudages suspendus expliquent le fait qu’ils soient privilégiés pour certains types de travaux. Ils permettent aussi de réaliser de plus grands projets de construction.