Aménagement extérieur et jardin

Comment prendre soin de votre pelouse ?

Par Christelle , le 27 mai 2022 , mis à jour le 30 mai 2022 — 7 minutes de lecture

Tonte, scarification, engraissement, enlèvement de la mousse, ramassage de feuilles mortes : voilà quelques actions à entreprendre pour entretenir une jolie pelouse. Si vous voulez avoir un gazon verdoyant et plein de charme pendant toute l’année, vous devez effectivement en prendre soin. Pour cela, il existe quelques règles à suivre, et le type d’entretien dépendra de la saison. Il faut aussi utiliser le matériel adapté pour chaque intervention. Que devriez-vous savoir pour prendre soin de votre pelouse ?

Arrosez régulièrement votre pelouse

Tout comme les autres plantes, les graminées ont besoin d’eau pour se nourrir. C’est vital si vous souhaitez garder leur aspect verdoyant. L’astuce est simple : arrosez régulièrement, que vous choisissiez l’arrosage manuel ou l’arrosage automatique.

L’utilisation d’une pompe à arrosage automatique

Il faut du temps et de la patience pour arroser une pelouse. En plus, l’arrosage est à faire à des heures bien précises : parfois très tôt le matin et/ou tard dans la soirée. Cela dépend de la saison. Si vous n’avez pas assez de temps à consacrer à l’arrosage de votre gazon, investissez dans un système d’arrosage automatique. C’est idéal pour la pelouse.

L’utilisation d’une pompe à arrosage automatique s’avère très pratique, surtout pour ceux qui ont une pelouse très étendue. Cet appareil dispose d’un bouton de marche/arrêt pour faciliter sa manipulation. Pour être fonctionnelle, la pompe d’arrosage utilisera de l’eau d’irrigation qu’elle aura puisée depuis un point d’eau. Il peut s’agir d’un puits, d’un étang ou encore d’un récupérateur d’eau pluviale. La pompe à arrosage automatique vous permettra ainsi d’économiser de l’eau.

La possibilité de programmer l’arrosage de votre pelouse

En principe, une pompe à arrosage automatique s’utilise avec un programmateur. C’est ce gadget qui permet concrètement à l’appareil de faire son travail automatiquement. Grâce au programmateur, vous pourrez gérer l’arrosage de votre gazon comme il se doit.

Avec un programmateur d’arrosage, il devient en effet plus facile de gérer :

  • le débit de l’eau,
  • la durée de l’arrosage,
  • l’intervalle entre chaque arrosage.

Vous avez le choix entre un programmateur sur secteur, un programmateur de robinet et un programmateur à pile. Chaque dispositif possède ses particularités. À vous de choisir celui qui vous convient le mieux. Notez cependant que si vous choisissez un programmateur d’arrosage à pile, vous aurez plus de liberté pour le positionner sur votre pelouse. Étanche, le programmateur à pile peut se fixer sur le regard de vanne. Savez-vous qu’il existe même des programmateurs d’arrosage à pile contrôlables par Wi-Fi et par Bluetooth ? Cela rend le quotidien encore plus facile.

prendre soin de sa pelouse pompe à arrosage automatique

Respectez la période et la fréquence d’arrosage de votre gazon

Pendant toute l’année, vous devez arroser votre gazon. Cependant, la fréquence d’arrosage varie selon les saisons. En été par exemple, il y a peu de pluie et la chaleur bat son plein. Pour limiter la présence de mauvaises herbes et assurer un bon développement des graminées, l’arrosage de la pelouse est donc à faire régulièrement.

Quand arroser la pelouse ?

L’arrosage d’une pelouse ne se fait pas au feeling. Il est indispensable de choisir le moment le plus favorable si vous voulez vraiment prendre soin de votre gazon. Pensez à arroser tôt le matin, c’est-à-dire avant le lever du soleil. Cela permettra aux racines d’absorber correctement l’eau avant que celle-ci ne s’évapore au contact du soleil.

Si vous n’avez pas le temps de vous en occuper le matin, vous pouvez le faire vers la fin de l’après-midi, avant 18 heures. Évitez cependant d’arroser tard le soir puisque cela favorise la formation des champignons, sauf en été. En effet, pendant la période estivale, il fait très chaud. Donc, il est préconisé d’arroser le soir, après 19 heures, pour éviter l’évaporation de l’eau.

Il est probable que vous ayez omis d’arroser la pelouse pendant un certain temps. Dans ce cas-là, n’oubliez pas de le faire quand sa couleur devient terne. Cela signifie en effet que votre gazon a besoin d’eau. À titre indicatif, l’arrosage de pelouse est à privilégier en été, à la fin du printemps et en début d’automne. Vérifiez néanmoins si vous n’êtes pas en restriction d’eau à cause d’une trop grande sécheresse des sols ; contactez alors votre mairie pour en savoir plus à ce sujet.

À quelle fréquence arroser selon la saison ?

La pelouse a besoin d’une bonne dose d’eau pour être bien verte. C’est la raison pour laquelle il faut arroser votre gazon chaque semaine et pendant toute l’année. Plutôt que d’arroser avec une petite quantité d’eau tous les jours, il vaut mieux le faire avec de l’eau abondante deux fois par semaine. Pour que l’enracinement des graminées soit profond, prévoyez environ 3 litres d’eau par mètre carré.

L’arrosage de la pelouse doit être plus fréquent lorsqu’il fait chaud et sec. Vous devrez aussi arroser régulièrement si le gazon a été planté sur un sol sableux. En effet, ce type de sol ne retient pas l’eau et a besoin d’humidité de temps à autre. Par contre, pensez à arroser moins en temps humide, et si votre pelouse se trouve au-dessus d’un sol argileux.

Tout savoir sur les semis de gazon

Si vous voulez avoir une belle pelouse, il faudra préparer le sol dans un premier temps et planter le gazon au moment opportun. Choisissez vos semis en fonction du type de pelouse que vous souhaitez avoir : rustique, ornementale, de détente. Sachez également qu’il existe des graminées favorables pour les saisons chaudes et d’autres pour les périodes fraîches.

Quelle est la période propice pour planter du gazon ?

Quel que soit le type de gazon que vous allez semer, il existe deux périodes favorables pour le semis : le printemps et l’automne. Pendant ces deux saisons en effet, il n’y a pas beaucoup de soleil et le sol est constamment humide. Ce qui permet aux graminées de se développer rapidement.

Si votre jardin abrite plusieurs arbres et arbustes, préférez un ensemencement au printemps (c’est-à-dire entre mi-mars et mi-juin). En choisissant cette période, les jeunes pousses ne seront pas entassées par les feuilles et les branches mortes. En revanche, le meilleur moment pour planter du gazon est l’automne, à partir de la fin du mois d’août jusqu’à mi-novembre. En automne en effet, le sol détient encore un brin de chaleur permettant aux nouvelles pousses de bien se développer. De plus, les mauvaises herbes sont moins présentes en cette saison et ne vont pas gêner les graminées.

Conseil : avant de répandre les semis, vous devez arroser abondamment pour que le sol soit humide. Après avoir planté le gazon, il est aussi conseillé de le faire, à raison de deux à trois fois par jour. Il faut ensuite réduire la fréquence d’arrosage à mesure que les herbes poussent.

Combien de temps laisser la pelouse pousser sans marcher dessus ?

En moyenne, les premières pousses se montrent en surface après trois semaines de semis. Toutefois, cela dépend de la variété de graminées choisie. Si la levée du gazon se fait rapidement pour certains, d’autres demandent du temps avant d’exhiber leurs premiers brins d’herbe. Ainsi, il faut éviter de piétiner la nouvelle pelouse entre temps puisque cela risque d’endommager les graminées. Par conséquent, elles ne vont pas pouvoir pousser correctement. Si vous n’avez pas de pompe à arrosage automatique et que vous devez arroser manuellement, limitez au maximum vos va-et-vient sur les graines.

Quant à la première tonte, sa réalisation se fera uniquement quand la pelouse atteindra une hauteur de dix centimètres minimum. Il est nécessaire de respecter cette consigne étant donné que vous devez marcher dessus pour le faire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.