Rénovation intérieure et décoration

Calfeutrage de menuiseries : comment choisir l’isolant ?

Par Christelle , le 27 octobre 2021 , mis à jour le 12 avril 2022 — 6 minutes de lecture
porte et fenêtre

Nombreux sont les endroits dans un logement qui entrainent des déperditions de chaleur. Parmi ces zones, nous pouvons citer les menuiseries. Pour réduire les fuites de chaleur au niveau de vos portes et vos fenêtres, il est fortement conseillé de les calfeutrer à l’aide d’un joint isolant. Faciles à installer, les joints d’isolation se déclinent sous différentes formes, notamment en mousse adhésive, en silicone ou en caoutchouc. Mais comment choisir le meilleur joint isolant pour améliorer l’efficacité énergétique de sa maison ? Est-il vraiment nécessaire d’en faire poser sur ses menuiseries ? Focus sur ce sujet !

Pourquoi calfeutrer ses menuiseries avec du joint ?

Le calfeutrage à l’aide d’un joint isolant garantit l’étanchéité des portes et des fenêtres. Cette opération vous permet de réaliser des économies d’énergie en réduisant les perditions thermiques au niveau de votre fenêtre et porte. Le joint d’isolation vous permet également d’isoler votre maison contre le froid et le chaud, en plus d’améliorer l’isolation acoustique de votre maison. Il protège également votre demeure contre les éventuelles infiltrations d’eau.

L’efficacité de l’isolation de vos portes et vos fenêtres dépend de la qualité du dormant et du vitrage. Désormais, changer la totalité de la porte ou de la fenêtre n’est pas toujours nécessaire pour obtenir un gain d’énergie. En effet, la pose d’un joint isolant pour calfeutrer les menuiseries aura la même efficacité qu’un survitrage par exemple, afin de diminuer les déperditions de chaleur.

D’un autre côté, poser un joint isolant coûte beaucoup moins cher qu’une porte ou une fenêtre en bois, en PVC ou en aluminium. Le prix moyen d’un joint pour porte ou fenêtre est d’environ 1 à 2 euros/mètre. Quant à sa longueur, elle est généralement comprise entre 5 à 6 mètres.

Comment bien choisir son joint isolant pour ses menuiseries ?

Pour bien choisir un joint d’isolation, penchez-vous sur ses caractéristiques afin de connaitre le modèle le mieux adapté à votre besoin. Voici quelques détails à prendre en compte :

  • Son mode de fixation : à clouer, adhésif ou au pistolet s’il s’agit d’un joint d’isolation en silicone.
  • Ses caractéristiques techniques : résistance à l’eau, isolation thermique, isolation phonique.
  • Sa matière de fabrication : gaine de PVC, caoutchouc, mousse de PVC.
  • Sa couleur : gris, noir, marron, transparent, blanc, etc.
  • Le matériau de vos portes et fenêtres : bois, PVC, aluminium.
  • Et la longueur dont vous aurez besoin pour couvrir les 4 côtés de chacune de votre porte et fenêtre.

Quelle est la matière de joint à privilégier pour les menuiseries ?

Chaque matière a sa particularité. Tout dépend donc de vos attentes en termes d’isolation des portes et fenêtres.

Un joint en mousse

Ce type de produit s’use assez vite, il vous faudra le changer régulièrement. Les mouvements répétés de votre porte et fenêtre dégradent et décollent le joint isolant en mousse assez vite. Toutefois, ce type de produit est avantagé par son prix attractif et sa facilité de pose. C’est la matière à privilégier si vous souhaitez avoir une bonne isolation à moindres frais.

Un joint en caoutchouc

Plus efficace et plus résistant qu’un joint isolant en mousse, le joint en caoutchouc est plus adapté à une isolation phonique que thermique. Ce produit coûte un peu plus cher qu’un joint en mousse, mais reste tout à fait abordable. Quant à sa pose, vous pouvez l’effectuer sans difficulté, car les joints en caoutchouc sont généralement adhésifs.

Un joint en silicone

Ce produit à une meilleure résistance que les deux autres joints précédents. Que ce soit du point de vue thermique ou phonique, les joints en silicone s’en sortent très bien. Vous pouvez appliquer ce type de produit sur vos portes et fenêtres à l’aide d’un pistolet et d’un film de démoulage.

Comment bien poser un joint sur les menuiseries ?

Avant de poser vos joints d’isolation sur vos portes et fenêtres, mesurez la longueur et la largeur de chacun de votre porte et fenêtre. Cette mesure vous permettra de définir la longueur de joint dont vous aurez besoin.

Installation d’un joint adhésif

La pose d’un joint de porte et fenêtre adhésif est à la portée de tous. Ce type de produit concerne généralement les joints en mousse ou les joints en caoutchouc. Pour ce faire, munissez-vous de :

  • Un chiffon sec.
  • Une spatule.
  • Une paire de ciseaux.
  • Et votre joint.

Ensuite, assurez-vous que le support destiné à recevoir votre joint soit lisse et parfaitement nettoyé. Pour cela, vous pouvez humidifier le chiffon et la faire passer pour enlever les salissures.

Maintenant, vous pouvez poser le joint en commençant par l’angle supérieur de votre porte ou fenêtre. Déroulez soigneusement le produit, tout en décollant la partie adhésive au fur et à mesure de l’installation. Servez-vous de votre paire de ciseaux pour découper le joint à la bonne longueur.

Installation d’un joint en silicone

La pose d’un joint en silicone ou joint mastic est plus technique que celle des joints adhésifs. Le travail consiste à poser le joint à l’aide d’un pistolet. Une fois posé, recouvrez le joint avec un film plastique dite« bande de démoulage spécial mastic d’isolation ». Si vous constatez un surplus de silicone, vous pouvez le racler avec votre spatule.

Ensuite, fermez votre porte ou fenêtre et laissez sécher le joint durant 24 heures minimum. N’enlevez le band de démoulage qu’une fois votre joint d’isolation bien sec.

Qui peut-on contacter pour installer une fenêtre PVC isolante ?

Quel que soit le choix de votre solution d’isolation, il est toujours primordial de s’entourer de vrais professionnels qui pourront prendre les choses bien en main. Ainsi, en vous rendant sur ce site web où vous pourrez opter pour une menuiserie PVC avec une meilleure isolation, vous ne risquez pas d’être déçu ! En effet, un professionnel connaît bien les avantages et les inconvénients des fenêtres PVC, et saura vous convaincre de l’utilité de cette solution pour votre maison ou votre appartement. Par ailleurs, au-delà de l’isolation thermique, les fenêtres PVC peuvent aussi s’avérer être d’excellentes solutions d’innovation phonique.

De cette façon, dans le cas où vous vous trouvez dans une grande ville à proximité de bars et de restaurants, c’est le moment ou jamais pour vous de bien vous équiper sans devoir casser votre portefeuille. Ainsi, que vous ayez décidé de vous équiper avec une fenêtre PVC à double ou triple vitrage, vous pourrez faire confiance à une entreprise pour installer toutes les fenêtres dans votre maison. Néanmoins, il est toujours recommandé de comparer les différents devis des entreprises, notamment si vous avez plusieurs fenêtres PVC à faire installer.